Marche pour la vie à Cracovie

Après la messe célébrée en la cathédrale de Wavel, des milliers de Polonais ont marché aujourd'hui pour la vie. Le vice-président de Choisir la Vie, Paul Ginoux Defermon, responsable des relations étrangères, représentait la France et a prononcé un discours de soutien et d encouragement à nos amis polonais. 

DLnow-eWsAE7b2f

DLnpKuBWkAAGMZ0

Thumbnail-2

Le cardinal Stanisław Dziwisz, archevêque de Cracovie :

Thumbnail-3

Thumbnail-4

Discours de Paul Ginoux Defermon, lu en anglais et traduit simultanément en polonais :

"Chers amis Pro Vie de Cracovie et de toute la Pologne

Je suis très honoré d’être invité par vous et de vous apporter le soutien et les encouragements du monde Pro Vie Français. La première loi qui a dépénalisé l’avortement en France a été promulguée le 17 janvier 1975, la ministre de la santé étant Simone Veil. Les lois qui ont suivi ont progressivement aggravé la situation et de nos jours l’avortement est pratiquement de venu un droit.

Depuis 1975 nous avons eu plusieurs marches Pro Vie à différentes occasions mais depuis 2005 nous organisons une marche pour la Vie à Paris chaque année en janvier. Je suis vice-président de « Choisir la Vie » une association Pro Vie créée en 1982 qui :

  • Milite contre l’avortement et prend une part très importante dans l’organisation de la Marche pour la Vie de Paris, la prochaine étant le dimanche 21 janvier 2018
  • Accueille au téléphone les femmes enceintes en difficulté qui hésitent à avorter
  • Forme le personnel médical et soignant aux bonnes pratiques qui respectent la Vie

Nous avons l’habitude d’inviter des délégations étrangères à cette marche et en profitons pour organiser une réunion d’échanges avec leurs responsables avant la marche. Actuellement nous avons un nouveau président de la République et un nouveau gouvernement qui s’intéressent beaucoup à l’économie et très peu aux questions sociétales mais nous craignons qu’ils suivent les tendances dites « politiquement correctes » et acceptent de faire passer une loi pour autoriser la PMA pour les femmes célibataires et les paires de lesbiennes. Nous suivons aussi de près ce qui se passe au Parlement Européen, à la Commission Européenne et à la Cour Européenne de Justice.

En effet nous sommes sûrs que ce qui se passe ici à Cracovie ou à Varsovie a une influence sur ce qui se passe en France et vice versa. C’est pour cela que nous pensons qu’il est important déjà de se connaître pour pouvoir éventuellement organiser des actions communes à l’échelon Européen si nécessaire. Nous vous souhaitons beaucoup de réussite dans toutes vos actions."

Dieu vous garde ainsi que votre pays bien aimé.

Laisser un commentaire