Mali : les soldats français face à des enfants soldats

Situation délicate à laquelle sont confrontées nos troupes : les islamistes envoient des enfants recrutés (=enlevés) se battre en première ligne. Abject :

"Les parachutistes français  patrouillaient dans le sanctuaire d'Aqmi, l'Adrar des Ifoghas, lorsqu’ils sont tombés sur quatre djihadistes. Ces derniers étaient en embuscade depuis  «deux ou trois jours, chargeur engagé, la cartouche en chambre», à attendre que le convoi français passe, a raconté le capitaine Marty au micro d'Europe 1.

Mais la patrouille les a repérés, et abattu l'un des djihadistes. Les trois autres se sont rendus. A la grande surprise des militaires français, deux d’entre eux sont des enfants d'une quinzaine d'années, des enfants soldats. Un grand nombre d’enfants aurait été recruté -ce «qu'on pourrait traduire par “enlevé“», affirme le colonel Desmeulles- puis entraîné et armé par Aqmi. «Ces enfants sont endoctrinés assez lourdement. Ils ont été entraînés pour tenir des armes qui sont parfois aussi grandes qu'eux», a raconté Didier François. Ils sont aussi utilisés pour faire du renseignement pour les combattants d'Aqmi.

Les enfants soldats faits prisonniers ont été examinés par un médecin et évacués vers le quartier général, puis doivent être remis à la Croix-Rouge internationale. L’armée française a fait venir un haut-parleur, où les nombreux enfants-soldats de la région sont appellés à se rendre en arabe, en tamachek, la langue touareg, et en français".

12 réflexions au sujet de « Mali : les soldats français face à des enfants soldats »

  1. estebe

    des enfants soldats, cela est fort triste et scandaleux ; mais il est un autre endroit où les enfants essentiellement des orphelins sont isolés dans une ile, puis drogués et utilisés comme combattants contre les forces du Congo.
    il s’agit d’enfants rwandais enrôles par l’armée du dictateur local.
    cela je n’ai pas entendu les bobos parisiens ou autres parangons de vertus le dénoncer, le condamner.

  2. coco

    Comme d’habitude… C’est gens compte sur la culpabilité judéo-chrétienne pour nous faire culpabiliser et avoir tout ce qu’ils veulent!!! C’est la tactique quotidienne de tous les issus de l’immigration présents sur notre terrictoire pour avoir droit à toutes les allocations! Il va falloir arrêter d’avoir pitié d’eux, car après tout, il ne se trouve personne pour avoir pitié des français de souche.

  3. G

    Un enfant endoctriné par les djuihadiste est un soldat djihadiste.
    Je plains d’abord les enfants français de cette famille enlevée au Cameroun et qui se retrouvent prisonniers au Nigéria des barbares de la secte islamique Boko-Haram qui massacre les chrétiens et brûle les églises.
    Je plains également les familles des soldats français tombés dans la reconquête du Mali. Ces militaires sont morts pour libérer un pays dont les ressortissants, installés illégalement en France (les pseudo “sans-papier”), font peu d’effort pour s’enrôler afin de payer le prix du sang pour libérer leur patrie et participer à la reconstruction de leur pays.

  4. Jean Bidel

    J’espère qu’il n’y aura pas un “illuminé” souhaitant faire parler de lui pour réclamer des visas vers la France afin de faire venir ces adolescents chez nous ?
    Je ne serais pas étonné ouïr cette proposition sans tarder .

  5. MAZIROT

    enfants soldats contre des troupes françaises?
    il y eut un précédent en 1945 quand les Alliés envahirent l’Allemagne.
    un ancien de la Division Leclerc me contait les difficultés de progression en ville du fait des enfants et jeunes adolescents (garçons et filles), cachés dans les caves et soupentes qui tiraient au Panzerfaust sur les blindés et au fusil à quasi bout portant sur les hommes.
    En plus leurs armes étaient souvent plus grandes qu’eux.

  6. Laetitia de M

    C’est terrible, mais cette intervention au Mali aura au moins permis à nos concitoyens de découvrir l’Islam tel qu’il est, que ce soit en cas de guerre ou pas. Ces enfants ne sont pas devenus soldats du fait du conflit, ils ont été entrainés bien avant le conflit en lui-même, & peut-être même pour mener ce genre de conflit (le djihad est une obligation)
    D’ailleurs objectivement, si nos soldats étaient appelés à intervenir dans une banlieue de chez nous, ne tomberaient-ils pas sur des mineurs également?

  7. Jean Theis

    Toutes les armées ont fait cela depuis l’origine du monde en cas de défaite annoncée.
    Les musulmans se servent des civils, enfants compris, comme boucliers humains depuis toujours et sans attendre de se trouver dans des situations délicates.
    Napoléon l’a fait, Hitler (comme dit plus haut). Souvent les musulmans donnent aux enfants une clé, censée être celle du paradis, pour les envoyer procéder aux déminages sans matériel adéquat.
    Les femmes françaises, ou du moins celles qui résident en France, ne s’effraient pas d’éliminer leurs propres enfants dans leur ventre. 220 000 par an ! Elles n’ont pas les scrupules de nos admirables soldats. Qu’en fera la Croix Rouge ? Rien de bon. La Croix Rouge n’est plus composée de braves chrétiens.

Laisser un commentaire