Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Mali : des sites militaires attaqués sur internet

La guerre se passe aussi sur le net : 

"Le 12 janvier, quelques heures après le lancement de l'opération Serval au Mali, le site de la Dicod, la Délégation à l'information et à la communication de la défense, faisait l'objet d'attaques informatiques,révèle Les Echos mardi. Si l'attaque n'a pas eu de conséquence, une plainte a été déposée.

D'autres attaques ont visé un autre site du service historique de la Défense trois jours plus tard. Ce dernier a dû être mis hors ligne, rapporte le quotidien économique".

Partager cet article

1 commentaire

  1. Les « Anonymous ».
    Des gens ordinaires, se sentis investis du rôle de « justiciers du Net », et ce , de façon bien politiquement correcte comme il se doit .
    Exemple : soutien inconditionnel à tous les opposants Syriens.
    L’Intégrisme fait bien évidemment partie de leurs méchants ( comprendre : Catholicisme).
    Des compétences pointues en informatiques, ne sont même plus nécessaires, pour prendre part à ces attaques.

Publier une réponse