Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Mais de quelle France parlent-ils?

Le premier, Philippe de Villiers a lancé un pavé dans la mare : "La France, tu l’aimes ou tu la quittes".
Vls_3
On a accès sur le site du MPF
à un projet pour la France : arrêt de l’immigration, éducation et famille en sont les trois premiers points. On sait par ailleurs la force des dernières interventions de Philippe de Villiers sur l’islamisation galopante de la France. Par ailleurs, les réalisations du Puy du Fou peuvent donner une représentation de l’image que le président du MPF a de notre pays.

Aujourd’hui Nicolas Sarkozy lui donne le change : "Si certains n’aiment pas la France, qu’ils la quittent".
Sk
Dans la charte des valeurs de l’UMP,
on ne trouve que cinq fois le mot France et un paragraphe intitulé "Nation" qui commence par cette phrase : "La France a depuis longtemps choisi et illustré à la face du monde la République". Tout le développement explicite la Nation des Lumières (sans doute début de notre pays) jusqu’ à cette conclusion : "Ceux qui choisissent de vivre en France
doivent adhérer aux valeurs de notre République par une démarche
volontaire, sans reniement, mais en s’ouvrant à l’identité française.
En contrepartie, l’Etat doit garantir l’égalité des chances
".
Dans les faits, Nicolas Sarkozy prône la constitution européenne, l’Islam de France, le CFCM, le vote des immigrés, la discrimination positive… Quoi d’autre qui définisse "sa" France? Rien…

François Hollande leur a rétorqué en fin d’après midi : "Nous aimons la France autant que les autres".
Holjpg_1
Pour le PS, c’est beaucoup plus simple
: pas un mot sur la France sur son site. C’est sans doute pour cela que François Hollande s’est senti obligé de rajouter cette après-midi : "la France généreuse, universelle, pas celle qui privilégie telle
ou telle catégorie, celle qui n’exclut personne
". Et quand on participe au vieux rêve léniniste de l’internationale socialiste en qualité de vice-président depuis 5 ans, on ne doit pas s’embarrasser de nation, de patrie, de France…

On le voit : ils ne parlent pas de la même France. Mais quelle est-elle?
Pour nous aider, rappelons-nous la vision de la France que Jean-Paul II nous a laissée à travers ses voyages.
Jp2
Il nous a interpellés à Paris en 1980 : "France, fille aînée de l’Église, qu’as-tu fait de ton baptême?" avant d’aller sur les terres de sainte Thérèse de Liseux, patronne secondaire de la France.
Il s’est ensuite rendu en 1986 au siège du Primat des Gaules et dans la capitale mondiale du Sacré-Coeur, Paray le Monial et dans la paroisse du patron universel des prêtres, le saint curé d’Ars.
En 1988, il a parcouru l’est de la France, région si chère à sainte Jeanne d’Arc, patronne secondaire de la France.
Le 1500ème anniversaire du baptême de Clovis lui a permis de se rendre à Reims puis en Vendée, à Sainte Anne d’Auray et à Tours, évêché de saint Martin, protecteur de la France. Après les JMJ de 1997, il est venu  dans un ultime adieu à Lourdes en 2004 renouveler son pélerinage de 1983 aux pieds de Notre-Dame, patronne principale de la France.

Lahire

Partager cet article

6 commentaires

  1. Hého les amis, le slogan en question, l’original, c’est Jean-Marie Le Pen qui l’a inventé il y a vingt ans, et ça disait très exactement : “La France : Aimez la ou quittez la!”
    A vous d’apprécier les variantes.

  2. Mon commentaire va allez un peu dans le même sens que celui que j’ai fait au sujet de l’avortement, du FN et du MPF, puisqu’apparement aujourd’hui est le jour des réclamations.
    Vous n’avez pas l’étrange sensation d’avoir oublié un parti important, là dans votre article?
    Un parti qui aurait eu depuis longtemps ce slogan, et qui depuis longtemps aurait à coeur de lutter contre l’immigration, pour l’éducation et la famille.
    Non?
    Est-ce que c’est trop demander que d’être fair-play et consistant?
    Si vous avez une sensibilité pour tel ou tel parti, je comprends que vous vous attachiez à en parler. Il n’y a rien de plus normal.
    Mais lorsque vous comparez les différentes factions politiques, expliquez-moi comment vous faites pour sucrer de votre analyse un parti de droite qui a fait 5,5 millions d’électeurs.
    J’en reste ébahi.
    Amicalement
    H.Y.

  3. Mouais pour moi c etait le MIL, gauliste, qui la scandait déja en 68 et peut etre surement avant
    De tote manièere ce slogan existe dans la plupart des pays: espagne, USA…
    Max le fou

  4. je ne chercherai pas à lancer des polémiques sur le copyright du slogan, simplement enfants de France rappeler vous la parole de notre Saint père Jean paul II : plus qu’une constatation d’une grande lucidité c’est un appel: France relève toi!!

  5. à HY.
    1 – nous faisons de l’actualité : je n’ai pas entendu JMLP parler de l’amour de la France hier ou avant-hier.
    2 – Je sais tout ce que vous dites! J’ai choisi de parler des trois plus récents : de la réponse de Hollande à Sarkozy et de la réponse de Sarkozy à de Villiers.
    3 – De plus, JMLP ayant la primeur du slogan depuis plus de 20 ans et des idée claires sur la France, je souhaite attendre le 1er mai et son discours à l’occasion de la fête de Jeanne d’Arc.
    4 – L’idée de ce post était, comme d’habitude, de présenter des idées et de les confronter à l’enseignement de l’Eglise : tous les partis y passeront!
    France, dans son commentaire l’a parfaitement compris.

  6. Pour votre info:
    – la toute dernière campagne du FN porte sur la Nationalité.
    – La toute dernière affiche du FN (je viens d’en recevoir un stock) s’intitule “Etre Français, cela s’hérite ou se mérite et se respecte”, avec en sus un triptyque de Bruno Gollnisch sur les propositions du FN sur la Nationalité.
    – Tout cela est visible sur http://www.frontnational.com/doc_affiches.php
    L’amour de Le Pen pour la France, défendue les armes à la main et aujourd’hui au péril de la vie, Le Pen l’a déjà prouvé.
    Ceux qui veulent en discuter pourrons toujours écouter JMLP avec moi place de l’Opéra le 1er mai puisque j’y serai, en famille bien sûr.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.