Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Maintenir messe et communion ?

Maintenir messe et communion ?

Nous avons vu que Mgr Reig¸ évêque d’Alcalá de Henares, en Espagne, a décidé de maintenir messe et communion dans son diocèse, avec toutes les précautions nécessaires, pendant l’épidémie. D’autres évêques d’Espagne, où le degré de contagion de l’épidémie est plus grave qu’en France, ont fait de même, ceux de Grenade, Salamanque, Asidonia-Jerez, Cadix-Ceuta, Cordoue, Huelva, Almería, Segorbe-Castellón, Minorque, Orihuela-Alicante. Au total, ils sont onze évêques à avoir pris les mêmes dispositions que leurs confrères polonais.

Le président tanzanien John Magufuli, catholique pratiquant, a déclaré dimanche 22 mars :

J’insiste, mes frères chrétiens et même musulmans, n’ayez pas peur, ne cessez pas de vous rassembler pour glorifier Dieu et le louer. Ainsi, en tant que gouvernement, nous n’avons pas fermé d’églises ou de mosquées. Au contraire, elles devraient toujours être ouvertes pour que le peuple puisse chercher refuge auprès de Dieu. Les églises sont des lieux où les gens peuvent chercher la vraie guérison, car c’est là que réside le vrai Dieu. N’ayez pas peur de louer et de chercher le visage de Dieu dans l’Église”. “Le coronavirus ne peut pas survivre dans le corps eucharistique du Christ. Il sera bientôt brûlé. C’est exactement la raison pour laquelle je n’ai pas paniqué en faisant la Sainte Communion, parce que je sais qu’avec Jésus dans l’Eucharistie je suis en sécurité. C’est le moment de construire notre foi en Dieu”.

Et en France ?

Une pétition circule actuellement pour demander « aux évêques de France, supérieurs religieux, curés, prêtres ayant charge d’âmes » de bien vouloir faciliter l’accès à la messe pour les fidèles, tout en respectant les règlements en vigueur :

Chers Pères dans le Christ,

A l’approche de Pâques et dans les conditions présentes de confinement, nous vous prions instamment de faciliter aux catholiques de France l’accès à la messe, bien précieux entre tous pour l’Eglise et pour le monde, spécialement à la messe dominicale.

Nous vous demandons de permettre et d’organiser, chacun à votre niveau de responsabilité, comme cela se fait ailleurs (notamment dans 11 diocèses d’Espagne, ou encore en Pologne), dans le strict respect des règlements en vigueur, mais sans les aggraver :
–     Que les églises et chapelles restent ouvertes, notamment le dimanche ;
–     Que chaque prêtre y dise autant de messes qu’il lui paraîtra nécessaire, du fait de la gravité de la situation ;
–     que les fidèles, sans rassemblement, avec toutes les précautions voulues, notamment de distance les unes des autres (organisation de l’entrée et de la sortie de l’église, brièveté de l’office), puissent s’y trouver et y prier au moment de l’office.

Sachant bien entendu que les conditions présentes constituent un empêchement suffisant pour dispenser de l’obligation dominicale, et que les chrétiens qui se rendent aujourd’hui dans les églises ouvertes sont peu nombreux.

Nous faisons en outre confiance à votre sollicitude pour répondre à toute demande de confessions, communions, tant aux malades qu’aux personnes isolées, et de sacrement des malades.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!