Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Espagne

“Mahomet disparaît des fêtes de la Reconquista”

… titrait avant-hier le Figaro (sans doute inspiré par El Pais de l’avant-veille), à propos de fêtes traditionnelles dans le Sud de l’Espagne. Beaucoup de villes et villages suppriment cette année de leus festivités la scène de destruction d’une effigie de Mahomet, symbolisant la libération du joug islamique. Il n’est pas toujours clair d’ailleurs si l’effigie, parfois appelée le "Grand Turc", représente un sarrazin générique, ou le "prophète" de l’Islam.

Le Figaro rapporte que cette évolution est menée "sous la recommandation de l’Église catholique par respect pour les musulmans". Elle paraît en effet conforme à la voie de vérité dans la charité que trace Benoît XVI.

Mais la charité n’est pas la seule motivation dans ces suppressions : il y a aussi la peur de réactions islamiques violentes. Un maire déclare sobrement vouloir "éviter toute polémique". Où est le problème ? Dans le fait que si c’est la peur qui motive les Espagnols, et non la charité, il n’y a pas de limite à ce qu’ils cèderont à l’islamisation.

Henri Védas

Partager cet article

3 commentaires

  1. Nous sommes les seules responsables du mépris que les islamistes ressentent à notre égard.
    Ces gens-là ne respectent que le courage et la force.
    Ils sont primitifs, dans le sens pas dégénérés par la «pensée » occidentale moderne.
    A ce rythme là, l’Espagne est bientôt repartie pour près de huit cents ans d’ occupation musulmane.
    Et nous, pour combien de temps ?

  2. remarquez que si l’école d’Espagne fabrique autant d’illettrés que celle de notre Rééducation nationale, on ne peut pas reprocher à ce pauvre maire de ne pas savoir s’exprimer.
    Sur le fond,la prudence autant concernée que la charité en cette affaire est aussi une vertu.
    Nos adversaires quelsqu’ils soient, n’apprendrons jamais à nous respecter que si nous sommes ce que nous devons être, au juste équilibre entre” Foi et Raison” cher à sa Sainteté Benoît XVI.
    En outre je crois que la pratique rigoureuse de ces vertus nous aiderait, le cas échéant, à aller au delà si, par malheur, quelques sacrifices supplémentaires nous étaient demandés…

  3. Je suis espagnol et devant cette nouvelle de Le Figaro j’ai à dire que la suppression de la destruction d’une effigie de Mahoma aux fêtes de quelques villages de l’Espagne succède parce que l’Administration à tous les niveaux (municipal, régional, étatal) n’est pas catholique et les partisqui dominent l’Administration (Partido Popular et Partido Socialista) ne sont pas catholiques, quand non ouvertement anticatholiques. Le peuple se trouve sans capacité de réaction et est anesthésié par l’avalanche de propagande pro-musulmane que leur envahit depuis les médias.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services