Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Mahomet : une falsification d’un terme syriaque chrétien

Intéressant :

"L’apologétique musulmane a cru voir dans le syriaque Mnahmânâ (qui traduit le grec «Paraclet») le nom de Muhammad, ce qui est linguistiquement inadmissible (racines n-h-m et h-m-d respectivement), puis a pensé que le grec paraklètos était une mauvaise lecture pour périklutos (illustre, renommé, ce qui est la signification de Muhammad), ce qui soit reviendrait à traiter une langue indo-européenne comme une langue sémitique où priment les consonnes, soit découlerait de l’accusation d’«altération» des textes lancée par le Coran contre les Juifs et les Chrétiens."   Marie-Thérèse Urvoy, Abécédaire du christianisme et de l’islam (éditions de Paris, 2008), page 69"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services