Madame Duflot, que sont devenus les hôtel-Dieu?

HdbN'allons pas trop loin pour découvrir que l'Eglise n'a décidément attendu ni la République, ni ses ministres pour s'occuper des nécessiteux et héberger les pauvres hères. Ouvrons Wikipedia

"Situés en général à l'ombre de la cathédrale et dépendant de l'autorité de l'évêque, les premiers hôtels-Dieu font leur apparition en France au viie siècle. Il semble qu'au départ ils servent à héberger les pèlerins et à évangéliser les voyageurs mais, petit à petit, cette fonction hospitalière se transforme d'une part en hospice et hôpital général, et d'autre part en hôpital accueillant principalement les vieillards, les malades et les nécessiteux".

Depuis que la République a étatisé la Santé et spolié les biens de l'Eglise, que sont devenus ces hôtel-Dieu voués aux pauvres?

11 réflexions au sujet de « Madame Duflot, que sont devenus les hôtel-Dieu? »

  1. toto

    Celui de Lyon, Hôpital classé monument historique avec une histoire qui se mesure en centaines d’années, était jusqu’à récemment un centre centre hospitalier universitaire.
    il devrait devenir prochainement un hôtel de luxe et un centre commercial.
    ce n’est pas pas une blague !

  2. David

    Sur la photo (et sur place), le calvaire a disparu…
    voit carte postale ancienne
    http://genealogie.orange.fr/cartes-postales-Aspect-de-la-Cour-de-l-Hotel-Dieu-pendant-la-Vente-des-Vins-21200-beaune-21-cote-d-or-39755-68383-detail.html
    http://genealogie.orange.fr/cartes-postales-Cour-d-honneur-de-l-Hotel-Dieu-21200-beaune-21-cote-d-or-86727-68383-detail.html
    http://genealogie.orange.fr/cartes-postales-HOSPICES-DE-BEAUNE-21200-beaune-21-cote-d-or-135552-68383-detail.html

  3. Gilles

    Il ne faut pas oublier saint Vincent de Paul (1581-1660) qui consacra sa vie au service des plus démunis : mendiants, galériens, enfants trouvés, vieillards et malades abandonnés, populations rurales. A son époque, la royaume de France se couvrit d’un vaste réseau de “Charité”.
    Que la Duflot et les gens aisés qui constituent son parti d’écolos-bobos cessent d’affirmer n’importe quoi. Oui c’est vrai, plus c’est gros, plus ça passe auprès des gens acculturés. Mais il y a des limites.
    Son discours menaçant montre combien la parole de l’Église fait ^peur aux laïcistes.

  4. btk

    les hotels-Dieu et autres hospices, et maternites, orphelinats…
    geres par des religieux qui etaient motives par l’Amour envers autrui
    et non pas par des salaires en fin de mois…
    nous, Catholiques, n’avons pas de lecons a recevoir des republicains maconniques
    nous pourrions par contre leur donner bien des lecons d’ ‘humanisme desinteresse’

  5. Valasarry

    Merci pour ce post. Excellente occasion de rappeler qu’avant que les impôts obligatoires n’organisent la répartition des revenus et cette solidarité impersonnelle, c’était par l’Eglise que les français exerçaient la charité envers les malades, les orphelins et les plus pauvres. De manière volontaire et tangible. Dépossédée de beaucoup de ses biens et de ce rôle, l’Eglise n’a pourtant jamais cessé à travers son institution et les chrétiens toujours à l’œuvre à s’occuper des “blessés de la vie”, souvent dans la plus grande discrétion. Ce procès est injuste.

Laisser un commentaire