Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Macron va-t-en guerre : Une armée européenne contre la Russie ?

Macron va-t-en guerre : Une armée européenne contre la Russie ?

Dans un entretien diffusé sur Europe 1, Emmanuel Macron a déclaré :

On ne protègera pas les Européens si on ne décide pas d’avoir une vraie armée européenne. Face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu’elle pouvait être menaçante (…) on doit avoir une Europe qui se défend davantage seule, sans dépendre seulement des Etats-Unis et de manière plus souveraine”.

M. Macron cite “des puissances autoritaires qui réémergent et se réarment aux confins de l’Europe“. La Turquie ?… Non. Il appelle à “nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des Etats-Unis d’Amérique” !

Réponse de Philippe Migault, directeur du Centre européen d’analyses stratégiques :

En chute libre dans les sondages, conscient de son impopularité, qu’il affecte d’assumer avec l’air résolu d’un Churchill n’ayant rien d’autre à offrir que du sang, de la sueur et des larmes, le président de la République fait feu de tout bois pour reprendre la main vis-à-vis de son opinion publique. Avec les éternelles grosses ficelles du mauvais communiquant politique. Celle du président chef de guerre, qu’il a réendossé hier en prônant la constitution d’«une vraie armée européenne», étant sans doute la plus mauvaise qu’il puisse endosser. (…) Totalement ignorant du monde des armées, dénué de toute culture stratégique, il n’a aucune appétence pour le sujet, ne s’intéressant à ce dernier qu’à des fins strictement politiciennes. Ses déclarations d’hier en attestent. […]

Evidemment le président français, soucieux de retrouver un peu de sa superbe originelle – largement factice – se veut gaullien pour mieux jouer au stratège. Renouant avec le discours de la défense «tous azimuts», y compris vis-à-vis des Etats-Unis d’Amérique, il fait mine, pour la bonne cause – la sienne – d’aller à contre-courant de la politique néoconservatrice du quai d’Orsay et de la DGRIS. Mais il ne faut pas se faire d’illusions, l’ennemi reste le même. Pas l’islamiste, non. Le Russe. 

Lorsqu’Emmanuel Macron évoque ces «puissances autoritaires qui réémergent et se réarment aux confins de l’Europe», il ne cite pas la Turquie, ou l’Algérie, accumulant les armes depuis des années à 800 kilomètres de Marseille tout en nous réclamant, en permanence, des actes de contrition pour notre passé colonial. C’est à «la Russie, qui a démontré qu’elle pouvait de nouveau se montrer menaçante», qu’il pense. La peur du Russe impérialiste, conservateur, maniant le sabre et le goupillon, digne successeur du bolchévique au couteau entre les dents, demeurant encore chez bien des âmes simples, c’est assez habile. Qu’importe si, au sommet de l’Etat, on sait parfaitement que la Russie n’a aucunement l’envie, ni les moyens, de nourrir un projet d’agression contre la France, l’OTAN ou l’UE. Comme sur l’automobile et le diesel, on nage, par pur opportunisme politicien, dans le dogmatisme le plus décorrelé des réalités.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Mais commente se débarrasser de ce traitre? Les prochaines élections européennes nous en fourniront l’occasion.

  2. Les élections ne changeront rien, car les Français ont la mémoire courte, certes ils pourraient voter contre lui aux Européennes, aux élections présidentielles il suffira de leur mettre un Wauquiez ou une Maréchale-Le Pen et le bon petit français retournera dans les bras de Macron.
    Il n’y a qu’une solution pour en finir avec ce régime et ses idées qui détruisent la France ainsi que l’ensemble des Nations. Mais le Français est-il prêt à remettre tout en cause…

  3. Il faudrait savoir si l’Europe c’est la guerre
    Ou si l’Europe ce n’est pas la guerre

    Notre président girouette peut-il choisir une des 2 options et s’y tenir ?

  4. Vous évoquez le réarmement de l’Algérie … Si la France continue sur la voie de l’apostasie, Dieu permettra peut-être qu’elle reçoive une sévère leçon assortie d’une fessée très très humiliante qui ne viendra pas forcément de la Russie …Fessée pantalon baissé largement facilitée par les trahisons successives de nos “dirigeants” mais tout de même, quelle baffe ce serait (!)

  5. “le président se veut gaullien ” vu de sa fenêtre peut être, mais il me semble que le Général n’a jamais eu la moindre idée d’une “armée européenne”, bien au contraire, c’est pour cela qu’il s’est évertué a créer un force de dissuasion nationale, sous la seule responsabilité de la France. Les autres européens n’ont fait que lui mettre des bâtons dans les roues. Quant à la Russie qui se montrerait menaçante, il oublie qu’il y a quelques jours, l’OTAN à été faire de grandes manœuvres dans les pays baltes, juste à la frontière de la Russie. Militairement, Macron est un ahuri incompétent de première et il est dangereux en plus d’être traitre à son pays. Dangereux, parce que psychopathe comme il est, il est capable d’appuyer sur le bouton nucléaire uniquement pour se faire bien voir par les autres tordus de l’OTAN. Je n’ai aucune confiance dans ce blaireau.

  6. C’est dans le nouveau Land Européen d’Alsace que le 1er corps de l’armée européenne verra le jour.

    Non, je plaisantais …

  7. “Mais il ne faut pas se faire d’illusions, l’ennemi reste le même. Pas l’islamiste, non. Le Russe. ” il est vrai que ce sont les russes qui ont assassiné les français du Bataclan, qui ont écrasé encore des français pour la plupart à Nice, ce sont eux aussi qui ont exécuté le personnel de Charlie Hebdo et du marché casher, les mêmes russes qui ont égorgé le père Hamel et les deux jeunes femmes de Marseille. J’arrête là parce que soit Macron est aveugle et de mauvaise foi, ou il est très très con, ce qui ne m’étonnerais qu’à moitié.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services