Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Avec Macron, l’anti-Hamon de Hollande, on prend les mêmes qu’en 2012 et on recommence

François Hollande n'a jamais accepté qu'un frondeur sorte vainqueur de la primaire socialiste. Avec son gouvernement et ses proches, il a mis en place son successeur, Emmanuel Macron. Les autres fidèles de la hollandie suivent désormais les uns après les autres : après Valls et el Khomri, Braillard et Pompili hier, c'est aujourd'hui Le Drian qui rejoint le faux rebelle. 

La politique-spectacle ou l'art de l'influence médiatique dans le néant des idées bat son plein et se fiche des contradictions. Quand Macron souhaite le retour du service militaire, le ministre de la Défense disait

""Incorporer par obligation 780.000 nouveaux appelés, chaque année, garçons et filles, qui ne resteraient pas dans les armées et qui monopoliseraient l'encadrement militaire ruinerait ce délicat édifice de compétences et d'efficacité' qu'est la professionnalisation de l'armée française".

Mais ce n'est sans doute pas grave pour Macron, le fils des medias, qui trouvera encore l'appui dans la presse pour esquiver le sujet et sortir par une pirouette verbale vide de sens.

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services