Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Le Lundi de Pentecôte / France : Politique en France / Pays : Etats-Unis

Macron couvre la France de honte

Macron couvre la France de honte

Dans Les 4 Vérités, Evelyne Joslain commente les dernières élections américaines :

[…] Quoi qu’il en soit, Trump a désormais un Sénat fiable (et cela jusqu’après 2020) pour confirmer ses choix de haut personnel et son agenda législatif, ainsi que pour ratifier ses décisions. L’essentiel est donc assuré. Les gouverneurs républicains restent largement majoritaires, même si l’on déplore la défaite de Scott Walker, le valeureux pourfendeur des privilèges scandaleux des syndicats du secteur public. Walker est perdu pour le Wisconsin mais pas pour un poste ministériel possible…La radicalisation des deux camps est accentuée et prouve que le centre est une utopie absolue dans le cadre de la guerre culturelle mondiale en cours. On constate, une fois encore, la disparité extraordinaire de financement entre démocrates et républicains: la ploutocratie socialiste a accumulé près d’un milliard de dollars pour rafler la Chambre et 513 millions pour le Sénat, contre 500 petits millions en tout côté républicain!

La Chambre repasse à gauche avec le retour de démocrates modérés décidés à négocier de façon bipartisane, mais aussi, hélas, avec quelques membres particulièrement virulents, certains «produits de l’immigration », comme Alexandria Ocasio-Cortez, qui entend mettre le capitalisme à mort et raisonne comme les pires « élites » de l’UE en matière de dictature écologiste, d’immigration, d’« égalité », ou encore les deux musulmanes ouvertement antisémites et pro-palestiniennes, Rashida Tlaïb et Ilhan Omar, avec laquelle le voile et la charia font leur entrée au Capitole.

De plus, les Comités de la Chambre seront présidés par une brochette de gérontocrates haineux qui rêvent de déposer Trump par un coup d’État législatif.

Le risque de paralysie est donc réel, mais c’est sans compter sur le légendaire « art de négocier » de Trump. Il menace par tweet les démocrates d’une destruction mutuelle assurée, dont les démocrates les moins atteints verront le danger.

L’ ironie est donc que Trump a un Sénat pour voter sa politique, mais une Chambre pour lui en refuser le financement ! Toutefois, Trump peut contourner les refus par toutes sortes de moyens parfaitement légaux. Dans la foulée, il a licencié Sessions, aussi décevant comme ministre de la Justice qu’il avait été précieux au Sénat sur les questions migratoires, et loyal comme soutien de campagne en 2016, puis rédigé un décret statuant que toute entrée illégale aux États-Unis était incompatible avec une demande d’asile. Et le voici en Europe pour célébrer le centenaire de l’Armistice et l’abnégation de soldats américains venus en 1917.

Ces cérémonies du Centenaire furent transformées en événement mondialiste rassemblant d’innombrables personnalités, dont beaucoup en rien concernés par la Grande Guerre. Honteuse orgie utopique où l’on vit la jeunesse embrigadée pour les conceptions de Macron! Hargneux contre Pétain ou contre le «nationalisme» auquel il ne comprend rien et fielleux contre ses principaux invités de marque.

Macron, en retard de 100 ans, est prêt en 2018 pour la Guerre de 14-18! Pervers, il exploite notre commémoration nationale et trahit nos aïeux pour se poser contre « toute doctrine égoïste qui veut le bien de sa nation d’abord»! Le lâche avait déjà proclamé dans le dos de Trump qu’ il voulait une « armée européenne pour se dresser contre les États-Unis » (sic !), puis s’était peureusement rétracté devant Trump, pour revenir à la charge, en pleine cérémonie du 11 novembre, quand Trump ne pouvait le remettre à sa place! Cela, en cette circonstance, et contre ceux qui nous ont sauvés par trois fois! Macron couvre la France de honte.

Pour ce Centenaire de l’Armistice, nul n’aurait pu être plus indigne de nos braves Poilus et de nos Alliés désintéressés que ce pantin vaniteux et pathétique.

Partager cet article

5 commentaires

  1. ” contre ceux qui nous ont sauvés par trois fois”. 14/18, 39/45 d’accord. Mais qu’elle est cette 3ème fois ? Si quelqu’un pouvait m’éclairer.

  2. Bien d’accord avec Yannh. Quelle est cette 3° fois ? Tout en étant un admirateur de tous les américains “morts pour la France”, je n’oublie pas non plus les “coups de Jarnac” reçus de ce pays : Indochine, Suez, Algérie et décolonisation en générale qui nous l’a fait rater (on voit les conséquences…).
    A propos de décolonisation ratée, il faut noter la collusion à ce sujet, pour des raisons diamétralement opposées (ou pour prendre la place !), des USA et de l’URSS…
    Dommage, qu’actuellement, les dirigeants des USA de l’Europe et de la Russie ne comprennent pas que leur intérêt à long terme est lié : c’est maintenant qu’il conviendrait d’avoir une “entente” (qui ne serait pas faite pour des raisons opposées) pour défendre notre civilisation menacée à terme proche.

    • Les démocrates font tout pour empêcher le rapprochement voulu par Trump entre les USA et la Russie, et dans sa propre administration il y a de fortes réticences (d’où des sanctions qu’il a signées à contre-coeur)… En faisant tout pour que l’on croie qu’il est le pantin de Moscou, les démocrates, des républicains l’obligent à ne pas manifester de grande entente avec Poutine. Pourtant, durant sa campagne, il ne cessait de dire du bien du Président russe, il ne cessait de mettre en avant que l’une des pires choses que les USA aient pu faire, c’était de pousser la Russie dans les bras de la Chine (qui, d’ailleurs, achète maintenant les ressources russes à bas prix)… Il ne cesse aujourd’hui de dire qu’il faut discuter avec la Russie, qu’il faut un G8 avec la Russie comme il y a encore peu… Mais Mueller et la clique démocrate ne l’entendent pas de cette oreille.
      Le pire, c’est que Mueller sait que le document fourni par un espion britannique sur la collusion de Trump avec Poutine est un faux, commandé par les démocrates… Le pire, c’est que l’on sait que c’est l’Administration Obama qui a vendu 25 % de l’uranium enrichi américain à la Russie et que, comme par hasard, la Fondation Clinton a touché un gros chèque… Mais ceci n’intéresse pas les médias, ni Mueller.

  3. Vaucenay , vous oubliez un élément essentiel et contemporain : les USA , avec leur cheval de Troie UK , ont tout fait depuis 1945 et continuent par tous les moyens , de saboter la formation d’une véritable Europe Unie , fédérale . Mais cela n’autorise nullement le président à humilier leur Président comme cela a été fait ce 11 novembre.

    • Tant mieux s’ils empêchent la naissance d’une Europe fédérale !
      Ceci dit, Trump ne s’oppose pas à une défense européenne, mais à une armée contre les Etats-Unis, alors que les mêmes pays chialent pour bénéficier de la protection américaine sans en payer le prix… L’Allemagne, ce sont des armes en bois lors des entraînements, dont les manœuvres OTAN, et ça fait très mauvais genre auprès des Américains.
      Je crains que l’hypocrite Macron et sa commère Merkel ne manipulent l’actu (11 novembre et projet d’armée commune) pour provoquer Trump afin de pousser les peuples, par réflexe pavlovien anti-américain, à accepter cette idée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services