M. Hollande doit retirer le projet Taubira ou la France s'enfoncera dans un cycle de violences à l'issue imprévisible

Communiqué de Paul-Marie Coûteaux :

"Le
SIEL, qui a appelé à manifester ce dimanche 24 mars contre un prétendu
"mariage pour tous" qui ne satisfait que les caprices de quelques uns,
se réjouit de constater que la mobilisation populaire ne cesse de
croître, au point que près d'un million et demi de Français ont
manifesté ce jour, occupant toute une partie des artères de l'ouest de
la capitale.

La violence dont ont fait preuve
aujourd'hui les forces de police est d'ailleurs due au fait que la
manifestation était si ample que les manifestants débordaient de tous
côtés dans des conditions rendues dangereuses par un nombre stupéfiant
de
barrages érigés à travers les rues avoisinantes
. Il reste que les
échauffourées qui ont suivi marquent sans doute le début d'un cycle de
violences qui pourraient gagner la France de part en part, et dont
l'issue serait incontrôlable.

Il est devenu évident que
le projet Taubira suscite trop d'oppositions pour qu'il soit imposé dans
son état actuel.
Si le Président de la République ne le retirait pas
pour engager sans délai une large concertation sans exclusive, il ne
serait plus jamais le Président de tous les Français. Il prendrait ce
faisant la responsabilité de graves troubles déjà perceptibles à maints
signes qui montrent, au-delà même de la question du prétendu mariage, un
état de tension sociale qui pourrait dégénérer et aurait tôt fait
d'entacher son quinquennat, si toutefois il reste en mesure de le mener à
son terme
. "