Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

“M… au lobby gay”

C'est le titre du dernier ouvrage de Christian Vanneste :

"Ce petit livre très dense est le récit de mon exécution publique
par un lobby dangereux pour la République et la démocratie qui est
parvenu à m’interdire de parler et qui a réussi le lynchâge politique
d’un élu du peuple grâce à la complicité active de la mafia ump
(dixit
Fillon) dont chacun connaît aujourd’hui l’hypocrisie foncière,
l’arrivisme effréné et l’imposture systématique d’un grand nombre de ses
ténors. Autrement dit, ce texte n’est pas du tout une charge contre les
personnes qui se disent ou se croient homosexuelles. Il y a même des
remarque plutôt sympathiques à leur égard. C’est un pamphlet contre un
groupe de pression manipulateur et liberticide, contre la décadence de
notre vie politique et singuliérement du parti qui ose prétendre
représenter les électeurs du centre-droit, en les bernant un peu plus
,
chaque année qui passe.

Je pensais faire passer le message suivant : voici les faits,
qui ont été systématiquement déformés par les médias. Je ne suis pas
« homophobe », car ce mot est un outil de répression policière de la
liberté d’expression
. Je défends une conception conservatrice des
valeurs qui m’ont été enseignées aussi bien en tant que citoyen français
formé à l’Ecole de la République qu’en tant que Catholique et qu’on
voudrait m’obliger à abandonner au profit d’une mode aussi tyrannique
qu’irrationnelle, que démentent mes lectures et mes connaisances. Je ne
suis pas obsessionnel pour avoir en trente ans d’activité politique
abordé deux fois le sujet de l’homosexualité avec le fracas injustifié
que l’on sait. Si l’on suit mon parcours, de nombreux sujets y occupent
infiniment plus de place que celui-là. Le fait que cette obsession soit
établie dans les médias est la preuve, s’il en était besoin, de la
puissance d’un lobby dont les préoccupations ont envahi la sphère
médiatique comme le dit justement Christine Boutin."

Partager cet article