Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’évêque de Montauban contre le travail du dimanche

Dans le Bulletin Catholique du diocèse de Montauban n°1 du 9 janvier 2008, Mgr Bernard Ginoux s’oppose à la légalisation du travail du dimanche :

"Une fois de plus, au nom des droits humains, au nom du respect de la liberté religieuse, les hommes et les femmes conscients de l’enjeu doivent combattre cette mesure contraire au bien social. […] L’affirmation que, seuls les volontaires travailleront le dimanche, est un leurre. La loi du marché s’imposera et, devant la menace de perdre son emploi, aucun salarié ne pourra échapper au travail du dimanche. […] Personne ne peut être dupe de ce prétendu « volontariat ». Peu à peu il n’en sera plus question : ce sera pour l’employé à prendre ou à laisser.

L’organisation du temps ne peut se faire quand, dans un famille et dans une société, personne n’a le même rythme : les enfants scolarisés et ceux qui vivent au rythme des écoles et des études se retrouveront seuls quand les adultes seront au travail. Inévitablement ce sont les personnes défavorisées qui seront contraintes de travailler le dimanche parce qu’elles sont en situation précaire. Ainsi va-t-on vers un éclatement plus grand de la cellule familiale. Il est donc urgent de s’opposer à cette institutionnalisation du travail le dimanche et les jours de fête. […]

    Cette rapide approche de la question me conduit en tant que citoyen français et évêque catholique à élever une protestation ferme contre ce glissement progressif vers la légalisation du travail le dimanche et les jours de fête. Ces mesures légales semblent, en apparence, respecter la liberté de chacun mais c’est un leurre : dans un contexte économique difficile les salariés n’auront pas le choix : nécessité fait loi !"

    Michel Janva (merci à NJ)

    Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

    Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
    Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

    Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

    S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

    On ne lâche rien, jamais !

    Guillaume de Thieulloy
    Directeur du Salon Beige

    Partager cet article

    Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

    Privacy Settings saved!
    Paramètres de confidentialité

    Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


    Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
    • wordpress_logged_in
    • wordpress_sec
    • wordpress_test

    Refuser tous les services
    Accepter tous les services