Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Lutte contre le chômage – Dieu, absent du débat ?

Editorial d'Aymeric Pourbaix :

"« Nous ne sommes pas à la messe à faire des prières, nous sommes dans l’action », déclarait  il y a quelques mois à la radio l’actuel ministre des Finances, à propos de la lutte contre le chômage. Dieu n’aurait-il donc pas sa place en économie ? Pourtant, la seule action n’a pas fait la preuve de son efficacité : le collègue de M. Sapin au ministère du Travail vient même de reconnaître « l’échec » du gouvernement à redresser la courbe de l’emploi. Voilà qui n’a rien de rassurant. Mais reconnaissons surtout les faits, plus positifs : les régions marquées par le catholicisme sont également celles où chômage et inégalités sont les plus bas, comme le montre la récente analyse géographique d’Emmanuel Todd et Hervé Le Bras (Le Mystère français, Seuil).

Le chômage coûte environ 30 milliards par an à la collectivité. Dès lors, il serait temps de sortir des vieux schémas de pensée matérialiste dans lesquels nos politiques sont enfermés. Et de réhabiliter tout ce que la sagesse chrétienne peut apporter à la réflexion. En commençant par dire, avec saint Ignace, que prière et action sont étroitement mêlées, plutôt que de les opposer. Et constituent un formidable levier pour sortir du fatalisme ambiant : contrairement à ce que disait François Mitterrand, il n’est pas sûr qu’on ait vraiment tout essayé dans la lutte contre le chômage… La bonne santé de l’emploi en Allemagne et en Grande-Bretagne prouve assez qu’il existe des solutions.

Car Dieu serait-il subitement devenu anglais ou allemand ? Ou bien faut-il reconnaître notre responsabilité col­lective dans la « préférence française pour le chômage », selon l’expression toujours actuelle d’un patron (de gauche) ? Conception qui dévalorise le travail moins qualifié, et compense par l’indem­nisation des chômeurs. Changer de culture impliquerait aussi, en retour, de mettre en place une véritable éducation permanente. Non pas simple « recyclage », mais moyen d’acquérir des connaissances nouvelles et d’affronter les nouveaux défis de la vie professionnelle.

Allons plus loin. Dans une société qui survalorise les loisirs, l’Église rappelle l’éminente dignité du travail, comme instrument de sanctification et de participation à la Création. C’est la fameuse devise bénédictine, « Prie et travaille », qui a été l’une des matrices de la civilisation chrétienne. Mais ce savant équilibre marque aussi les limites imposées au travail, celles – religieuses, familiales – qui font que l’économie est au service de l’homme, et non l’inverse. L’extension du travail dominical, outre que son efficacité n’est pas prouvée, viendrait déséquilibrer un peu plus notre économie. Au contraire, pour le pape François, c’est en s’ouvrant à la transcendance que « pourrait naître une nouvelle mentalité politique et économique » (La Joie de l’Évangile § 204)."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!