Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L'”urgence” ministérielle fait 2 blessés

De Caroline Parmentier dans Présent :

J "Mardi vers 21 h 45, dans le XVe arrondissement, la Peugeot 607 officielle de la secrétaire d’Etat à la Jeunesse et à la Vie associative, conduite par un policier chargé de la protection des hautes personnalités, a brûlé un feu, pratique courante dans les cortèges des hommes politiques. La sécurité routière, priorité du gouvernement qui a instauré dans ce domaine une véritable traque, c’est bon pour les braves pommes.

Non seulement le conducteur du véhicule ministériel est passé au rouge, actionnant sa sirène et son gyrophare juste avant le feu (commode !), mais il roulait à vive allure et n’a pas cru bon de vérifier s’il ne grillait pas le passage à quelques manants. Bilan : deux motards au tapis. Le chauffardesque chauffeur n’y est pas allé de main morte : les pilotes d’une moto et d’un scooter ont été percutés et renversés tous les deux… Les motards blessés ont été évacués vers l’hôpital Georges-Pompidou, l’un touché aux cervicales, l’autre avec l’épaule luxée. Ça aurait pu être beaucoup plus grave.

Jeannette Bougrab va bien, merci. […] Juste une petite question : quelle urgence gouvernementale vitale justifie que la secrétaire d’Etat à la Jeunesse circule à tombeau ouvert à 22 heures, au point d’envoyer deux motos au tapis ? Sa nouvelle mission sur la contraception et l’avortement, réclamant la pilule anonyme et gratuite pour les mineurs ? C’est vrai que ça presse."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

11 commentaires

  1. L’abus des voitures officielles, du gyrophare et du deux tons est une des plaies de la France actuelle, signe de sa décadence en république bananière. Au programme du prochain Prsident de la République il faut mettre: suppression de tout ce cirque!

  2. sans doute ces citoyens n’étaient pas destinés à vivre comme dirait le grand “facilitateur de la déshumanisation de la société Monsieur Léonetti, tout fraîchement oint de la patine
    épiscopale par Monseigneur d’Ornellas , patine peut-être “bio” mais assurément pas éthique!

  3. L’exemple avait été donné par Xavier Bertrand -+50 Kmh- avec les compliments de la Gendarmerie Nationale !

  4. C’est dans les régimes policiers que ce genre de chose se passe, non ?

  5. Il faut savoir que le chauffeurs”officiels” reçoivent une formation particulière pour conduire à vive allure aux frais du contribuable…La République est généreuse!
    Madame Bougrab est-elle allée voir les blessés!
    Le chauffard-chauffeur sera t-il licencié?

  6. Il faut savoir que les chauffeurs “officiels” reçoivent une formation particulière pour conduire à vive allure, surtout en ville où la limitation est de 50 km/h.
    Mais il arrive, hélas, que des occupants d’un véhicule finissent sous le Pont de l’Alma.
    @ dragasès :
    Madame Bougrab est-elle allée voir les blessés!
    Elle est trop occupée avec la contraception et l’avortement.
    Le chauffard-chauffeur sera t-il licencié?
    Non, car les deux motocyclistes auraient dû s’arrêter en voyant le gyrophare bleu.

  7. L’exemple ne vient pas d’en haut.Meme pour le respect du code de la route, c’est bien connu

  8. qu’ils aient été avorté ou tué par cette pseudo ministre, quelle différence?

  9. @Clovis
    La France est déguisée en république bananière, c’est certain, et le petit bananier voyage dans un avion bien en-cafetièré, à nos frais.
    Et dire que des C..s osent critiquer nos Roys.

  10. Pour rappel, voici nos consignes chez les pompiers pour passer au feu rouge :
    – mettre le 2 tons « suffisamment de temps à l’avance »
    – mettre le girophare
    – passer le croisement avec prudence
    – le caractère de l’intervention doit justifier ce passe-droit
    Le chef d’agrès est pénalement responsable en cas d’accident si un seul critère manque.
    Question : le chef a bord étant évidemment le ministre, le caractère urgent sera difficile à faire avaler, et les fautes commises par le conducteurs avérés (2 tons tardif, passage en force et sans s’assurer que c’est possible), qui va payer ?
    J’ai vu des SP renvoyés pour moins que cela.
    Qui renverra madame le ministre ? Et son conducteur « qui aurait reçu une formation à la conduite rapide » (pour information, les pompiers ne reçoivent aucune formation à la conduite) ?
    À moins bien sûr qu’il existerait des lois pour les uns et pas pour les autres mais ce serait impossible puisqu’on vit dans une république avec écrit en gros ÉGALITÉ sur les frontons de tous les bâtiments publics.

  11. Bougrab :halde au feu rouge !
    sinon on finit comme Lady Di…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services