L’union des droites passe par Béziers

Au-delà des 51 propositions votées ce matin et qui sont destinées à influencer les candidats qui voudraient rallier des électeurs de droite, les journées de Béziers sont déjà un succès par le seul fait que des personnalités de toutes les droites se se parlées en public. Il est nécessaire que les gens de droite se parlent (parfois jusque tard dans la nuit…) ne serait-ce que pour mieux se connaître, comprendre les diverses stratégies de personnalités qui ont parfois les mêmes idées. Les rencontres personnelles permettent de se lier et préparent les alliances électorales futures. L'alliance entre les droites passe par là.

Oh, certes, nous pouvons regretter les absents (qui ont forcément tort) comme Nicolas Dupont-Aignan et Philippe de Villiers (qui ne souhaite plus briguer de mandat) ou encore les membres du Collectif Horizon… Sens Commun, l'UNI et la Droite Forte, ainsi que les membres de l'ex-Droite Populaire, qui ont brillé par leur absence. Mais ce n'est que partie remise. Robert Ménard a-t-il l'ambition de répéter cet exercice chaque année ? C'est indispensable.

Le député non inscrit Jacques Bompard et le député PCD Jean-Frédétic Poisson :

CjnKXQGUYAA8YKs

CjnKXQnUgAERJ5A

Les députés Marion Maréchal Le Pen (FN), Gilbert Collard (RBM) et Elie Aboud (LR) :

CjisVwnXEAANjn6

Laisser un commentaire