Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP en voie de NKM-isation

Un point de vue de Vivien Hoch, dans les 4 Vérités :

"[…] NKM contrôle à ce point Sarkozy quelle semble faire la pluie et le beau temps dans le parti. […] Nicolas Sarkozy a dû notamment arracher la nomination de Guillaume Peltier à un poste minime, malgré la pression de NKM, qui le considère tout bonnement comme un « facho ». Ce facho qui, pendant la semi-absence de Sarkozy, était à la tête de toutes les actions prônant absolument son retour. Faut-il le rappeler ? D’ailleurs, sur quelles bases peut-elle critiquer celui qui était, encore récemment, le chef du principal courant de l’UMP, élu par les militants ? […]

Celui qu’on appelle, à l’UMP, le « Buisson junior », Laurent Wauquiez, n’est pas non plus en odeur de sainteté dans les couloirs du parti « républicain », et fait même les frais d’un calcul politique à la limite du placement de pion. « Évidemment, il sera parfait [en secrétaire général, place du soit-disant n°3]. Un secrétaire général de parti n’est pas fait pour être aimé, et comme tout le monde le hait, il ne pourra pas durablement comploter contre moi. », aurait affirmé Sarkozy, selon le Canard Enchainé. Et qui entretient, en coulisse, cette haine de Wauquiez : encore et toujours NKM…

Elle s’offusque récemment de la nomination – qu’elle avait voulu elle-même – d’une ancienne militante du SIEL, parti d’ « extrême droite » pour Le Monde et Libé. Refus absolu, donc, d’accepter toute « ouverture à droite » de l’UMP. […]

D’où vient donc cette omniprésence de la gauchière NKM dans un parti dit de droite ? Parce qu’au fond, Sarkozy n’est obnubilé par qu’une seule chose : le second tour de la présidentielle 2017. […] Il faut, à ce dernier, des gages médiatiques et politiques pour récolter les voix du Centre et de la gauche, face à une probable présence du FN face à lui. Au risque de trahir la grande majorité de ses militants. Pas grave : un militant à l’UMP, c’est comme un « soldat » (discours de Sarkozy devant les cadres de l’UMP, 13 décembre 2014) : il n’a qu’à obéir, sans discuter…"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Pas trop d’accord sur le tour de l’élection de 2017 dont les manœuvres actuelles à l’UMP seraient l’enjeu.
    Je pense plutôt au 1er tour et non au deuxième voire au tour préliminaire mais oh combien important que sera la primaire.

  2. Le 2e tour de 2017 verra certainement Hollande contre Marine Le Pen.

  3. Le pouvoir rend fou, c’est bien connu. NKM est une vipère, du genre Naja(t).

  4. Que de similitudes entre l’UMP et le FN, [qui ont pour] but suprême l’élection de 2017!
    Qui se préoccupe des Français qui ont en assez de voter pour le moindre mal, n’y a-t-il pas moyen de s’unir pour le bien commun plutôt que faire le jeu de politiciens capricieux ?

  5. Le second tour de la présidentielle ?
    Oui mais, au second tour de la présidentielle de 2012 il a encore eu les voix du FN, c’est ce qui lui a permis de ne pas prendre une belle raclée, mais ça, si j’en crois ce qui se dit autour de moi c’est FINI, le petit peuple ne peut pas voir la bobo NKM (voir sa raclée à la mairie de Paris) et ne croit plus aux promesses de Sarkozy… il ira au champignons, pardon au muguet ou il votera blanc. Les demi-mesures TERMINE

  6. Sarkozy ne pense qu’au 2ème tour de la présidentielle de 2017. Comme Jospin en 2002 ?…
    Avant d’être au 2ème tour, il va lui falloir passer la primaire UMP puis le 1er tour des éléctions. Il me semble que ce n’est pas fait d’avance.

  7. Personne n’est obligé d’être un militant de l’UMP. On ne va quand même pas les plaindre !

  8. C’est aberrant. NKM ne représente rien à part un mirage de communiquant ! On l’a bien vu aux municipales parisiennes.
    Et encore elle commence à être vraiment lâchée par ses amis des médias…

  9. Si NKM prend les affaires en main, tant mieux, la défaite de l’UMP est garantie tant cette pauvre fille est hors sol.

  10. Jospin, à force de se préparer directement au second tour de la présidentielle contre Chirac avait complètement oublié le premier tour. Résultat il a raté la marche et a été éliminé par Le Pen.

  11. C’est l’ouverture à gauche – et la fermeture à droite – qui continuent.

Publier une réponse