Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

L’UE et la Pologne en bref

Comme prévu, la Pologne a ratifié le traité de Lisbonne. Son président est arrivé hier soir au Vatican.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Le traité de Lisbonne ne tient plus qu’à la ratification de la République Tchèque…Si la république Tchèque ratifie ce traité, les conséquences seront abominables pour les pays « démocratiques »: avortement (surement) légalisé en Irlande…
    La France avait déjà montré son désaccord, preuve de son attachement à sa civilisation judéo-chrétienne, mais tout le monde connaît malheureusement la suite!
    On attendait mieux de la Pologne, pays pourtant catholique… (et optionnellement démocratique!!)

  2. Le président Polonais ne devrait pas être au Vatican, mais en Enfer!

  3. On attendait peut-être mieux de la Pologne mais son Président ne pouvait faire autrement…D’après la Constitution de 1997, Le Président de la République « exerce ses fonctions dans les limites et selon les principes prévus par la Constitution et par les lois » et c’est le Gouvernement (actuellement dominé par les libéraux de la Plateforme civique de Donald Tusk) qui conduit la politique étrangère (art. 146)… C’était à la majorité parlementaire et à son Gouvernement de s’opposer au Traité de Lisbonne, le Président dispose de peu de pouvoirs (surtout en période de « cohabitation ») en Pologne malgré sa désignation au suffrage universel direct.

  4. Les prochaines éléctions risquent d’etre salées pour Lech Kaczynski. Je pense plutot à radio Maryja qui a soutenu ouvertement les Kaczynski. Sachant que l’electorat de l’actuel president contient 1/4 d’auditeur de cette radio catholique (qui a une influence énorme en politique en Pologne), M Kaczynski se profile donc sans doute vers une defaite cuisante, car l’electorat catholique polonais ne se fait pas avoir deux fois!
    A propos de Lisbonne, M.Kaczynski a malheureusement très vite oublié que sa victoire aux presidentielles s’est produite grace à Radio Maryja et que justement, cet electorat esperait un non à cette europe fédérale. Il peut donc à present mettre une croix définitive sur ce soutient…

Publier une réponse