Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Homosexualité : revendication du lobby gay

L’UE à la tête des homosexualistes

Lu sur le blog de Daoudal :

B "Le chef de la délégation de la Commission européenne en Serbie, le Français Vincent Degert, a ouvert hier la gay pride de Belgrade, qui a réuni un millier de personnes entourées de 5.000 policiers anti-émeute. «Nous somme ici pour célébrer cette très importante journée… pour célébrer les valeurs de tolérance, de liberté d’expression et de réunion», a-t-il dit. Il y avait là aussi l’ambassadeur des Pays-Bas, le vice-ambassadeur d’Allemagne, et des diplomates des ambassades d’Autriche, d’Espagne, de Suède et du Royaume-Uni, le représentant spécial du secrétaire général du Conseil de l'Europe Constantin Yerocostopoulos, le ministre serbe des Droits de l'Homme et des Minorités, Svetozar Ciplic."

Les Serbes n'ont pas voulu de cette Europe-là et la manifestation a tourné à l'émeute. En fin d'après-midi, on dénombrait près de 150 blessés, dont 124 dans les rangs de la police, qui a dû faire intervenir les blindés pour reprendre le contrôle de la situation. 250 personnes ont été interpellées. Des hélicoptères survolaient le cortège. Les contre-manifestants ont incendié le siège du Parti démocratique (DS), le parti de centre-gauche au pouvoir. Ils ont également attaqué le siège de la télévision d'État, la RTS, ainsi que celui du Parti socialiste de Serbie (SPS), partenaire de coalition du DS.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Après avoir subi les bombardements de l’otan, ils doivent, les serbes, supporter la décadence d’un “occident” perverti. Alors comment ne pas “pêter les plombs”.

  2. Je comprends les Serbes – tolérer l`homosexualité dans la vie privée ok – en faire la promotion non!
    L`UE sovietoide et décadente…

  3. Dois-je lire dans ce texte une complaisance vis-à-vis de la violence? Elle est censée être intolérable, quelle que soit l’origine du groupe qui la pratique. Une violence contre les homosexuels n’est pas plus acceptable qu’une violence contre les catholiques. Très peu charité chrétienne, cet article!
    [Où lisez-vous de la complaisance pour la violence svp ? Avant de lancer des accusations diffamatoires, sachez que le SB ne soutient pas la violence. Même pas celle des homosexualistes, que vous semblez soutenir.
    MJ]

  4. Vive la Serbie!

  5. Ca va la peine de noter aussi que la veille dans les rues de Belgrade il y a eu une manifestation pacifique de plus de 5000 personnes avec enfants et pousettes en tête pour dénoncer la tenue de la parade homosexuelle.

  6. Je soutiens complètement la Serbie dans une courageuse réaction pour interdire ce genre de manifestation attentatoire au droit naturel, à la famille et l’amour fécond issu d’un homme et d’une femme.
    Souvenez vous de la bible et du châtiment de Sodome et Gomorrhe ou le Créateur châtia lui même très durement la manifestation publique de ce qui a aujourd’hui fait l’objet du soulèvement des Serbes !
    HONNEUR A LA SERBIE

  7. Cher Maxou,
    La violence peut-être utilisé pour défendre la dignité de l’être humain, pour défendre les fondements de la société.
    Si une certaine génération avait sorti les poings il y a quelques années nous n’en serions peut-être pas au niveau de décadence actuel.
    La violence n’est pas ici contre les homosexuelles comme personnes mais contre le lobby homosexuel, contre le soutien de Bruxelles à la politique de mort.
    A bon entendeur

  8. @Maxou
    Vous avez raison, pas de violence, JAMAIS de violence… En 39 il ne fallait pas être violent contre les nazi, mieux valait être collabo ?
    Et dans l’AT il n’y a jamais de violence, Dieu lui-même n’use jamais de violence, c’est bien connu. Même dans le NT Jésus n’a jamais été violent contre les marchands du Temple : c’est une erreur de traduction non ?
    En tous cas moi je ne tolèrerai jamais JC s’il avait été violent.

  9. Et la perversité célébrée en pleine rue devant des enfants n`est elle pas violence subtile elle contre ceux qui sont contre ces manifestations….

  10. C’est marrant : je suis au courant seulement maintenant ! j’ai pas du regarder la TV ni surfer sur le net officiel ce we…. à moins que..

  11. Bravo à ceux qui refusent la perversion homosexuelle !

  12. Vivent les Serbes Ils ont gardé le sens de l’Honneur.Ils ont compris les bienfaits de l’europe : de l’argent contre le pourrissement

  13. Dieu que ce sujet est épineux: à lire le ton de l’article et certains commentaires, les manifestants gays l’ont bien cherché… Désolé, mais on ne peut pas se réjouir de la violence. L’Église orthodoxe de Serbie avait tenu la veille de cette manifestation un discours chrétien, en désapprouvant la promotion de l’homosexualité militante, tout en appelant à la non-violence. Attention donc à ne pas jouer aux Pharisiens, même s’il faut bien reconnaître les faits: oui, l’UE fait la promotion de l’homosexualité militante et oui, l’homosexualité est très mal perçue en terre slave.
    Cette Gay Pride est la 3e à avoir été organisé à Belgrade: à chaque fois, cela a tourné à l’émeute. Comment s’en étonner ? Nos élites pensent-elles naïvement pouvoir importer leur mode de vie et leurs conceptions du monde dans n’importe quel pays, n’importe quelle culture ? Surtout en forçant la main aux populations locales, même au nom du droit-de-l’hommisme. Or, les Serbes sont susceptibles et naturellement sanguins. Ajoutez à cela qu’ils sont à 80 % croyants orthodoxes et à 90 % nationalistes de cœur: pour eux, la Gay Pride est une perversion diabolique et une provocation occidentale… C’est à se demander où sont les irresponsables !
    L’UE joue là sur un terrain dangereux. Car si elle persiste à vouloir IMPOSER des modes de vie aux peuples européens, il n’est pas sûr que ces mêmes peuples continuent de se reconnaître en elle.

  14. Montcalm lorsque vous expliquez que l’on ne peut se réjouir de la violence vous avez raison… Cette violence peut cependant être obligatoire et on peut se réjouir alors non pas de la violence en elle même mais du courage des contres manifestants dans leur prise de conscience de la nécessité de cette violence.
    Prenez l’exemple de la résistance en 14-18 , 39-45 ou lors des guerres de Vendée. Il ne faut pas se réjouir des actes de violences faits physiquement contre les allemands ou contre les bleus. On peut se réjouir néanmoins du courage de cette réaction certes violente mais qui mène vers la libération…
    Je pense ici que cette réaction est respectable en ce qu’elle montre que ce déballage de pornographie qu’est la gay pride n’a pas le droit de citer en Serbie.
    Le droit européen étant pourri et le gouvernement de la Serbie étant à la solde des traitres occupants que nous avons été lors de sa lutte pour sa survie, les Serbes n’ont rien à attendre du droit. La seule solution sera de renverser leur gouvernement et de juger les gouvernants corrompus. Alors le droit sera efficace et il devra être substitué à la violence !

  15. La violence ? moi j’appelle plutôt ça avoir recours à la force contre une puissance ( étrangère ) qui veut vous imposer ses moeurs décadent , bravo à la rébellion du peuple serbe , aux armes citoyens !!!

  16. Bernard, la violence peut certes être nécéssaire lorsqu’elle permet de résister à l’oppression, à la tyrannie, à la barbarie, mais elle ne devient un recours que lorsque toutes les autres options pacifiques ont échoué, ce qui est loin d’être le cas ici. Et surtout, la violence des particuliers n’a (en théorie) pas à s’exprimer dans un Etat de droit. On peut dire que le droit européen est “pourri” (car tout ce qui est légal n’est pas forcément moral), mais il n’empêche qu’il codifie la base de nos rapports sociaux. Le rejetter, c’est rejoindre l’anarchie… ou la désobéissance, si cela est nécessaire.
    Deux types de réaction sont ici à distinguer. La première est celle du petit peuple orthodoxe de Belgrade, qui est allé chercher ses icônes pour les exhiber dans les rues au passage de la Gay Pride. La seconde fut celle des hooligans, qui sont rentrés dans le tas pour casser du policier et de l’homosexuel… Vous me pardonnerez de trouver la première réaction plus respectable, même si elle n’est pas exempte d’agressivité. Encore une fois, ce rejet populaire était mille fois prévisible. Quant au déballage de la pornographie en Serbie, ne vous inquiétez pas, le marché du X hétérosexuel se porte hélas à merveille là-bas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services