Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Ludovine de La Rochère : “Valérie Pécresse, dans un laps de temps très court, s’est reniée très clairement”

Ludovine de La Rochère : “Valérie Pécresse, dans un laps de temps très court, s’est reniée très clairement”

France info a interrogé la présidente de La Manif Pour Tous, qui dénonce “l’opportunisme politique” de la présidente de la région Ile-de-France.

“Ne pas savoir assumer ses positions est une erreur immense”.

En novembre 2012, elle avait proposé de démarier les couples homosexuels.

“On peut imaginer de mettre en place un statut d’union civile et de transférer les droits [du mariage] sur un statut d’union civile. Cela peut se faire”.

Valérie Pécresse a pris part aux manifestations de La Manif pour tous. En 2013 elle déclare :

“La famille en France, c’est une valeur plus que partout ailleurs”. “Elle est venue avec beaucoup d’insistance et de volonté au premier round de La Manif pour tous contre le projet Taubira”.

“Valérie Pécresse réclamait de pouvoir prendre la parole sur le podium.”

Valérie Pécresse justifiera, dans une interview à Elle, sa présence dans les cortèges par “pure discipline du parti”. Une fois la loi votée, elle se défausse :

“L’abrogation n’est pas humainement réaliste”. 

“sur le mariage homosexuel”, elle a “changé d’avis parce que tout simplement”, elle a “réfléchi”. 

En 2015, l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy se lance dans la bataille des régionales et met les voiles à droite :

“J’ai besoin des voix du Parti chrétien démocrate (PCD) pour contrer Dupont-Aignan”.

Elle place sur sa liste des membres du PCD mais aussi de Sens commun. Pourtant, à la tête de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse ne mène pas une politique conservatrice.

“Il y a eu une désillusion assez forte entre la vision qu’elle portait et la réalité. Force est de constater que Valérie Pécresse a fait plus que Huchon en matière de subventions pour les LGBT !”

Dans les médias, l’ancienne ministre cherche également à envoyer des signaux à la communauté LGBT. Le 17 mai 2018, lors de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, elle annonce qu’elle déposera “un vœu au conseil régional pour que nous défendions auprès de l’ONU la dépénalisation universelle de l’homosexualité”.

En 2021, candidate à sa succession, elle réduit la place des conservateurs : exit Caroline Carmantrand, l’élue Sens commun, Franck Margain, ex du PCD.

Etre dans le sens du vent est une ambition de feuille morte.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Valérie Pécresse réfléchir ? Allons donc, une tête vide qui tourne comme une girouette, au gré du vent … Qui donc peut la prendre au sérieux ?

  2. Est-ce qu’un jour le PCD, Sens commun comprendront qu’ils sont sur les listes LR pour ramasser des voix et qu’une fois le scrutin terminé, ils sont jetés comme des klenex . J’ai été un idiot utile de l’UMP, mais au bout d’un moment j’ai compris, chacun veut sa place au soleil et tous les coups tordus sont permis, on dit blanc un jour, noir le lendemain, ce n’est pas un problème, ces gens-là sont des planches pourries. Aucune confiance, ils ne la méritent pas ,il suffit de les voir faire avec le psychopathe de l’élysée

  3. ‘Valérie Pécresse a pris part aux manifestations de La Manif pour tous.’, très bien ! Il y avait aussi Simone Veil, accompagnée de son époux. Ludovine est trop fine pour s’étonner de la piètre qualité des élus LR, à part quelques-uns. Benoît XVI emploie le terme ‘vauriens’ au sujet de parlementaires de la dictature du relativisme. Par cette déclaration, Ludovine essaie de déniaiser certains boomers qui votent LR pour les orienter vers un ailleurs. Je n’ai jamais entendu Ludovine dire clairement que toutes les PMA avec intervention d’un tiers manipulateur étaient ‘mauvaises’, ‘abjectes’. Le ‘tiédisme’, apparemment raisonnable et de bon sens, permet de mobiliser des foules calmes dans la rue mais ne permet pas de changer le cours du long fleuve tranquille de l’oligarchie nihiliste. Je rappelle que l’homme parfait, Jésus, tresse calmement un fouet, s’en sert et déclare vigoureusement à Pierre ‘Arrière de moi, Satan !’ Nous allons rentrer à nouveaux frais dans le solide tragique de l’histoire reconstruite, revivifiée.

  4. Chacun veut sa place au soleil et on se répartit les rôles. Toi, Ciotti, et toi, Morano, vous êtes les nationalistes de service. Toi, Pécresse, tu dis n’importe quoi et tu fais le contraire de ce que tu dis : on te classe centriste. Bertrand c’est le trois points laïcard et ranci, petit et méchant comme jadis Laignel, qu’on appelait le nain sectaire car il était maire de Saint Nectaire. Barnier, coiffé à la Villepin, chevelure argentée, costumes croisés, bien-pensant, s’est fait une tête de baron gaulliste à l’ancienne. Mais un baron qui saute comme un cabri en disant : “l’Europe, l’Europe !” Faut s’adapter. Wauquiez, c’est le nouveau “meilleur d’entre nous” mais velléitaire et pétochard, complexé par ses origines bourgeoises, il tente une sortie à droite mais rentre fissa dans ses tranchées du Massif Central par crainte des balles perdues. Ils sont tous à la botte de Macron, le grand diviseur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services