Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’ouverture en voici en voilà

Le nom de Claude Allègre circule bruyamment dans la presse. Mais ce n'est pas le seul. Evidemment, Nicolas Sarkozy ne conçoit "l'ouverture", que comme un raccolage de la gauche. Richard Descoings, directeur de Sciences Po, déjà en charge d'une mission sur la réforme du lycée, pourrait aussi entrer au gouvernement. A l'Education nationale par exemple.

D'autres noms sont cités, comme l'adjoint à la Culture de Bertrand Delanoë, le sinistre Christophe Girard.

À "droite", on évoque le retour de Christian Estrosi. Et le centriste Michel Mercier, le député Pierre Morel-A-L'Huissier (148e), pour le secrétariat d'État aux Affaires rurales.

Parmi les partants, reviennent les noms de Roger Karoutchi, Christine Boutin et Anne-Marie Idrac.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Heu…le dénommé L’Huissier,c’est pour mieux nous voler le peu d’argent qui nous reste?

  2. Notre président de République avec son “ouverture” vient de ré-inventer la cohabitation, alors pourquoi avoir passé le mandat présidentielle de 7 à 5 ans ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services