Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’ouverture à contre-sens…

2 députés UMP de l’Hérault se livrent une guerre fratricide : le villepiniste Jean-Pierre Grand et le sarkozyste Jacques Domergue, désigné par le parti pour tenter d’arracher Montpellier à trente années d’hégémonie socialiste. La semaine dernière, lorsque dans un entretien au Midi libre, Jean-Pierre Grand a déclaré officiellement que, lors des municipales, il soutiendrait la liste socialiste. Justification du député-maire de Castelnau :

"Domergue n’a aucune chance de l’emporter, cela fait des mois que je préviens Paris. Mais personne ne m’écoute […] Je pense que je donne un sérieux coup de main au Président dans sa volonté d’ouverture. C’est une ouverture dans les deux sens, en somme."

Christian Jeanjean, président de la fédération départementale de l’UMP, a tout de suite écrit une lettre à Patrick Devedjian, secrétaire général du parti, afin de réclamer l’exclusion du «traître».

Michel Janva

Partager cet article