Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

L’Osservatore romano n’a pas aimé Star wars

Moi non plus (source) :

"Le Saint-Siège ne considère pas ce septième épisode comme une véritable suite. « Le Réveil de la Force ressemble plus un redémarrage qu'à une suite. Pas un redémarrage de classe comme pouvait l'être le Batman de Christopher Nolan, mais une mise à jour qui s'est pliée à la mode du moment, pour un public plus habitué à l'écran d'ordinateur qu'aux salles de cinéma. »

Selon le journaliste, le problème majeur de ce nouvel épisode réside dans la représentation du mal et la conception des personnages négatifs. « Dark Vador et Palpatine étaient deux des méchants les plus efficaces des films américains, capables de transmettre un véritable sens du mal. Une valeur qui manquait déjà dans la trilogie précédente. Mais, cette fois, le film veut aller plus loin et en faire trop dans l'obscurité. Le résultat est mauvais. » Le quotidien qualifie Kylo Ren, le nouveau méchant, d'« insipide » et le chef suprême Snoke de « plus grave défaut du film ».

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!