Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation / Médias : Nouveaux médias

L’oligarchie contestée veut instituer un ministère occulte de la vérité

David-et-goliath-carre-1-380x380Voici deux analyses démontant le projet de manipulation globale de l'information, lancé en France par la conjuration du mensonge, impliquant Le Monde et ses multiples complices de l'intox "française", mais aussi Google et Facebook.

L'effet à obtenir est clair: l'opinion publique française se détourne des bonnes analyses qu'elle trouverait sur le Net, pour revenir au lait empoisonné des médias de l'oligarchie, sous prétexte des fausses informations que l'on trouve effectivement sur le net.

C'est Olivier Berruyer qui démonte la supercherie. S'il ne partage certainement pas toutes les références philosophiques et spirituelles qui structurent votre blog préféré, il n'en fait pas moins, à longueur de semaines, un travail très sérieux, et collaboratif, de réinformation sur son site Les Crises. Comme il envisage d'arrêter suite à la campagne calomnieuse de l'im-Monde, nous vous invitons fortement à visiter régulièrement son site. Et nous lui faisons part de notre soutien.

Voici un extrait video de sa démonstration dont vous trouverez l'intégralité ici.

L'ensemble de nos médias est en train de s'agiter comme des poules sans tête en criant : «Mon dieu, il y a un nouveau phénomène : les fake news, les fake news, les fake news.» Cela s'appelle des mensonges et du bourrage de crâne. Voilà tout. La problématique c'est que les journalistes viennent de perdre le monopole du bourrage de crâne. Il est vrai que sur internet on va lire des âneries colossales, mais on en lit aussi dans la grande presse. Ce problème des fake news doit être traité mais il doit l'être de manière démocratique.

Sur RT toujours, on trouve un entretien avec l'universitaire Jean Bricmont, qui a publié "La république des censeurs, impostures intellectuelles". Extrait.

RT : Quelles sont vos préoccupations quant aux médias qui se chargent de détecter des «fake news» et qui eux-mêmes produisent des fausses informations ?

Jean Bricmont (J. B.) : En effet, les médias mainstream diffusent eux aussi des «fake news», du moins c'est mon opinion. On pourrait parler des armes de destruction massive pour lancer la guerre en Irak en 2003. Mais c'est déjà bien connu. On peut prendre l'exemple de l'attaque à l'arme chimique de l'armée syrienne en août 2014. Il y a eu des rapports très sérieux du MIT démontrant que ce ne pouvait pas être le gouvernement syrien qui l'avait utilisée. Il y a eu aussi le supposé génocide à Alep-Est où aucun des journalistes n'était sur place et dont on ne trouve aucune trace. Où sont les preuves ? Il n'y a que des allégations et des accusations. En ce qui concerne l'Ukraine, qui a violé l'accord de Minsk ? Le gouvernement ukrainien ou les autoproclamés rebelles ? Si le Kosovo a eu le droit de faire sécession avec la Serbie, pourquoi la Crimée ne pouvait-elle pas le faire avec l'Ukraine ? Ce sont des questions que les gens se posent et pour avoir des réponses, ils se tournent vers des médias alternatifs. Parfois vers d'excellents sites, parfois vers de très mauvais. Ils lisent parfois des «fake news». Ils le font parce qu'ils sont en colère contre les médias mainstream, ils ont l'impression que ces médias ne leur disent pas la vérité. 

Partager cet article

8 commentaires

  1. Non, non, pas l’impression, mais bel et bien la certitude que l’on nous bourre le crâne et cela de plus en plus ouvertement, tant les journalistes, ou politiques, sont assures d’une totale impunité.

  2. Je propose d’appeler Le Monde : la Pravda.!

  3. Le premier a avoir demandé une lutte contre les “fake news”, qui auraient fait perdre Hillary Clinton, c’est le pape François 1er.

  4. Dictature de la pensée….

  5. Le problème des médias officieles, ce n’est pas tant les fausses infos que l’occultation totale des vraies infos, comme le dit d’ailleurs très bien O. Berruyer.
    L’occultation plus la novlangue aboutissent à une présentation totalement aberrante de la réalité.

  6. Il faut sans délai se priver de toute référence aux journaux comme Le Monde: on ne peut à la fois trouver un tissu de mensonges et d’incompétence et s’en réclamer quand il s’agit de traiter d’un sujet sérieux: pratique très répandue. Quand cette feuille de chou pour semi intellos bac+2 aura cessé d’être le quotidien “de référence” il n’aura plus d’autres lecteurs que ses propres plumitifs subventionnés à concurrence de 9000 euro mensuels par tête: plus chers que Fillon!

  7. Depuis quelques années, nous comprenons que nous entrons dans un système totalitaire moins hystérique que le nazisme mais tout aussi dangereux si nous le laissons faire.
    Ces gens qui utilisent les merdias et les moyens de l’état pour leur minable intérêt personnel sont connus, nous savons ce qu’il est nécessaire de savoir sur eux.
    Attendons, comme l’universelle araigne, le bon moment pour les mettre hors d’état de nuire avant qu’ils ne se précipitent au Bourget mais continuons à enregistrer tous leurs méfaits, ça servira bientôt.

  8. Règle d’or de l’écrasante majorité des médias
    “Notre rôle consiste à vous mentir, le vôtre de nous croire ”
    https://www.youtube.com/watch?v=_2N9dWsTR-Y

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services