Loi Taubira : “Il y aura des déconvenues dans les urnes”

CirLCOqXAAAK8mvA l'appel du SIEL, des défenseurs de la famille se sont rassemblés vers 19h place St Augustin à Paris. Karim Ouchikh, président du SIEL, a affirmé vouloir créer un collectif famille. Le député Jacques Bompard a déclaré :

"Nous vivons dans un monde en décomposition…tous les partis politiques se plient au prêt à penser". "L'Homme est coupé de ses racines"

Pour Xavier Lemoine, maire de Montfermeil

"cette loi concerne tout le monde, elle porte en elle des principes qui déconstruisent". "Le droit positif prétend être là norme de tout en tout, c'est totalitaire". "Le mariage sous couvert d'amour nie la différence des sexes"

Robert Ménard, maire de Béziers, a envoyé un message dans lequel il écrit

"ce que la gauche à fait, la droite doit le défaire. Il s'agit d'un combat pour une règle de vie" "La loi Taubira est une loi de pollution du réel." "Détruire la famille c'est détruire le peuple !"

Le député Gilbert Collard

"réaffirme ma volonté d'abroger la loi Taubira"

Anne-Laure Blanc a rappelé la répression des Manifs pour tous :

"le gouvernement ne nous a pas fait de cadeau. Les manifestants ont fait l'expérience de l'arbitrage"

Roland Hureaux déclare :

"il existe une volonté de destruction anthropologique de notre pays". "Il n'y avait pas de majorité pour voter cette loi". "Il y aura des déconvenues dans les urnes".

Il y avaient aussi Valérie d'Aubigny (Versailles, Famille, Avenir), François Billot de Lochner, Céline Jullié, Me Frédéric Pichon, qui a déclaré :

"on ne peut pas scinder le combat pour la patrie et le combat pour la famille" "Les GAV c'était une première approche festive, quel sacrifice suis-je prêt à faire? Un sacrifice quotidien". "N'ayons pas peur car demain nous appartient".

Laisser un commentaire