Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / France : Politique en France

Loi contre les « thérapies de conversion » : les députés RN présents ont voté pour.

Loi contre les « thérapies de conversion » : les députés RN présents ont voté pour.

Nous avions évoqué (ici) cette proposition de loi dite contre les « thérapies de conversion » qui s’intitule en réalité : “Proposition de loi interdisant les pratiques visant à modifier l’orientation sexuelle ou l’identité de genre d’une personne“. Rien que les termes employés indiquent qu’il s’agit d’une loi issue du militantisme LGBT comme l’a expliqué Ludovine de La Rochère dans Famille Chrétienne.

100% des 142 députés présents à l’assemblée nationale se sont donc pliés au militantisme LGBT et ont voté pour. Parmi eux, Sébastien Chenu (RN) et Bruno Bilde (RN) ont voté pour sans surprise. Plus étonnant, Emmanuelle Ménard a également voté pour. [source]

Non inscrits(23)

Pour: 7

  • Delphine Bagarry
  • Bruno Bilde (RN)
  • Sébastien Chenu (RN)
  • Guillaume Chiche
  • Albane Gaillot
  • Emmanuelle Ménard
  • Catherine Pujol

En 2018, sur un projet similaire présenté au parlement européen, les députés du RN, sous l’impulsion de Nicolas Bay, votaient contre. Les temps changent…

Partager cet article

12 commentaires

  1. Parmi les candidats il n’y a que Zemmour qui se soit exprimé clairement sur ce sujet dénonçant l’emprise LGBT. En tout cas merci de rappeler ces votes sur des sujets aussi cruciaux comme l’idéologie du genre ou le pass vaccinal.

  2. Ils ont voté pour interdire les pratiques visant à modifier l’orientation sexuelle etc……si j’ai bien compris. Auraient-ils dû voter contre cette interdiction cad permettre ces pratiques? Pourquoi dites-vous qu’ils se sont “pliés au militantisme LGBT? IJe ne comprends pas où est le problème.

    • Ce matin à l’émission Présence protestante, le problème était très bien posé. Il y a des thérapies ne respectant pas la liberté de l’individu qui sont déjà interdites par la loi mais en légiférant contre les thérapies de conversion, une formule vague qui met tout dans le même sac, on peut avoir des dérives comme l’opposition à ce que quelqu’un rencontre librement un psychologue chrétien pour clarifier ses tendances homosexuelles et hétérosexuelles, l’image du père, de la mère, de l’homme et de la femme qu’il a en lui. Si la demande vient de la personne en toute liberté, cela peut porter de bons fruits. Il y avait le témoignage d’un chrétien qui a eu une période homosexuelle à la fin de l’adolescence puis a développé une relation avec une jeune femme, fait appel à un psychologue pour mieux se comprendre et est maintenant père de trois enfants et ne voudrait en aucune manière changer son itinéraire choisi librement avec Dieu et Jésus.

      • Avec Dieu et Jésus????????????

      • Merci mais enfin c’est plus tordu que nature cette explication. La loi est mal rédigée alors. Quand LGBT parle de”pratiques visant à modifier l’orientation sexuelle” je comprends tout l’arsenal de pratiques affreuses visant à faire d’un homme une femme en apparence ou réciproquement . Moins par moins égale plus mais si on rebelote ça redevient moins! Quel charabia! Difficile de s’y retrouver.

  3. Emmanuelle Ménard a-t-elle ainsi voté en ayant à l’esprit le lissage entrepris par son mari et MLP, ou a-t-elle toujours ainsi pensé ? On aimerait bien savoir…

  4. Pourquoi plus étonnant ? Les gens de droite sont réputés pour avoir des convictions ?

    Vous allez bientôt faire semblant de vous étonner de (re)constater que Zemmour et Marion Maréchal Auque n’en ont pas non plus.

  5. Bilde et Chenu étant des invertis notoires comme beaucoup d’autres au RN, rien d’étonnant. Marion va trouver là une nouvelle justification pour son ralliement à Z.
    Mais qu’est-ce qui a piqué les Ménard depuis quelques temps ? Ils prennent des positions incompréhensibles et sont méconnaissables.

  6. Ce n’est pas pour défendre les indéfendables Chenu et Bilde, mais ces thérapies de retour à la normalité n’ont pas toujours donné de bons résultats. J’ai en tête deux exemples. L’écrivain Navarre, que son père pdg de l’institut du pétrole a fait lobotomiser, mais qui a fini par mourir du sida. L’acteur américain Anthony Perkins, qu’on avait prétendument guéri, qui s’est marié avec une femme qui lui a donné deux enfants, puis est retourné à ses préférences. Faudrait voir les statistiques, si elles existent…

  7. Difficile pour Olivier Chenu (RN) de voter contre, puisqu’il est l’ancien président de Gay Lib, l’association LGBTIQ+ accolée à l’UMP.

  8. Il faut cesser d’avoir quelque espoir sur les Ménard. Cela fait des mois que lui veut “emmerder” les non piqués, et elle a voté le passe dit vaccinal. Ces gens-là sont en voie de normalisation totale.

Publier une réponse