Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Loches : découverte de la chapelle Saint Louis du logis royal où pria sainte Jeanne d’Arc

LochCe n'est pas par hasard que les archéologues l'ont retrouvée : 

"C’est une découverte à la fois exceptionnelle et émouvante. Les archéologues ont mis au jour la chapelle du premier Logis royal.

On voit encore très nettement le gond de l'ancienne porte. Et une partie du carrelage de terre cuite vernissée qu'a certainement foulé Jeanne d'Arc lors de sa venue dans la cité royale à la rencontre du roi Charles VII

Sur le pavement, on discerne assez facilement des fleurs de lys et des blasons. Les archéologues du conseil général viennent tout simplement de ramener à la vie le portail (*) et le seuil de la chapelle Saint-Louis. « Tout correspond : la beauté du portail, l'ornementation, l'orientation est-ouest », souligne le responsable du chantier archéologique, Pierre Papin.

On se trouve sur la terrasse en surplomb du Logis royal, en face de l'endroit où s'achève la partie de l'édifice datant de la fin du XIVe siècle. La chapelle remonte d'ailleurs à l'époque de sa construction. « Il faut probablement imaginer une architecture du même style que le premier Logis royal, qu'elle prolongeait en L. Elle était attenante aux grandes salles du roi », poursuit l'archéologue" (suite).

En cette fête de Saint-Michel, comment ne pas rappeler ce qu'écrivit Jacques Bainville : 

"Pour sauver la France créée par ses rois, confondue avec eux, il fallait relever la royauté. Pour relever la royauté, il fallait rendre confiance et prestige à l'héritier qui finissait par perdre espoir, et peut-être doutait de sa naissance même. C'est pourquoi la première rencontre de Jeanne et de Charles VII est si émouvante. Le geste de Jeanne, reconnaissant le dauphin qui la met à l'épreuve, et tombant à ses genoux, est décisif. Le principe sauveur, la monarchie, est désigné. À l'homme, au roi légitime, la confiance en lui-même est rendue.

Elle fut rendue à tous. Il n'était pas rare que les militaires et les politiques qui aimaient le mieux Jeanne d'Arc ne voulussent pas l'écouter. Presque toujours c'était elle qui avait raison, ses pressentiments étaient vérifiés et elle dégageait un tel esprit de tranquille certitude que les gens faisaient sans effort ce qu'elle avait dit".

Partager cet article

5 commentaires

  1. Sainte Jeanne d’Arc priez pour la relèvement de la France !
    PAX +

  2. “Pour sauver la France créée par ses rois, confondue avec eux, il fallait relever la royauté. Pour relever la royauté, il fallait rendre confiance et prestige à l’héritier qui finissait par perdre espoir, et peut-être doutait de sa naissance même.” Les mots de Jacques Bainville sont encore aujourd’hui d’une brûlante actualité.

  3. L’entrevue de Jeanne avec le Dauphin à Loches n’était pas la première ou la seconde plus exactement, si célèbre par l’épisode, semble t il non historiquement fondé, de la substitution de vêtement par laquelle on mit à l’épreuve celle qui se présentait au nom de ses visions célestes et de la mission reçue, et qui eut lieu à Chinon.
    A loches eut lieu l’entrevue après la vistoire d’Orléans, durant laquelle Jeanne convainquit le Dauphin de se faire couronner roi.

  4. Jeanne, nous t’aimons. Obtiens-nous de Dieu qu’Il nous envoie ta petite sœur.

  5. J’ai oublié en quel lieu et en quelle circonstance ce dialogue entre Jeanne et Charles VII eu lieu, mais je le livre à la méditation de ceux qui le liront et principalement à ceux qui ont oublié la mission divine de la France.
    Charles dit a Jeanne :
    “Demande-moi ce que tu veux et tu l’auras.”
    Jeanne répond :
    “Sire, donnez-moi votre royaume.”
    Charles bien embêté mais ne pouvant se dédire :
    “Que l’on rédige l’acte de donation de mon royaume à Jeanne!”
    La cour : “Oh là, là, qu’est-ce que cette folie?”
    Jeanne prend l’acte et dit :
    ” JEANNE FAIT DON DE CE ROYAUME A DIEU ET A MESSIRE JESUS-CHRIST.”
    Puis, rendant l’acte à Charles:
    ” DIEU FAIT DON DE CE ROYAUME A CHARLES.”
    Ainsi, sont légitimés le royaume de France le roi et ses descendants conformément au baptême de Clovis et à la Volonté Divine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.