Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

LMPT dénonce la complaisance de Christian Estrosi à l’égard de la gauche

Pierre Frécon, responsable de LMPT Sud Est, dénonce le rétropédalage de Christian Estrosi :

"Comme il est difficile de contenter tout le monde, surtout lorsqu’on n’a pas de convictions profondes sur lesquelles faire reposer son action politique… c’est sans doute ce que doit penser Christian Estrosi depuis son élection-grand écart à la tête de la région PACA. Avant d’arriver à ce fauteuil, il a fallu s’assurer des voix d’électeurs de gauche et du ralliement de responsables politiques de familles voire de galaxies différentes de la sienne. Peu importe, l’essentiel est d’arriver au mandat. Une fois cela acquis, il faut à présent gouverner avec autant de conseillers que de sensibilités politiques qui vous ont aidé à accéder au poste, un joyeux puzzle. Une sorte de melting-pot politique local sans grand sens mais à la forte valeur électorale ajoutée.

On comprend mieux l’éviction de Catherine Giner de son poste de conseiller régional déléguée à « la Famille ». Il a suffit que le groupe socialiste PACA tousse un peu, que quelques associations fassent les gros yeux pour qu’Estrosi ne la recase précipitamment à « l’intergénérationnel ». 4 jours. Catherine Giner aura été en charge de la Famille 4 jours. Sa faute ? Sans doute d’être ultra-compétente sur la question de la Famille, de s’être battue pour défendre les intérêts de la famille en s’engageant publiquement auprès de La Manif Pour Tous. Aïe. Oui, c’est bien là que ça coince : comment imaginer en effet confier la Famille à quelqu’un qui connait le sujet ? Comment Catherine Giner a-t-elle pu imaginer deux secondes que ces convictions et son travail comme adjointe au maire de Marseille déléguée à la Famille la rendaient légitime sur la question ? Le plus gros problème de Catherine Giner, vous l’avez compris, ce sont ses convictions politiques.

Oui, monsieur Estrosi, tout le monde ne fait pas de politique comme vous le faites, avec des réflexes de boutiquier voulant satisfaire tout le monde. Certains ont encore des choses à défendre autres que leur fauteuil.

Le problème, monsieur Estrosi, c’est que Madame Giner représente une partie de vos électeurs. Pas ceux que vous êtes allés ratisser pour obtenir votre mandat, ceux que vous voulez absolument satisfaire, ceux qui ne sont pas de votre famille politique, non non : elle représente une partie de votre base électorale, ceux qui votent disons naturellement pour vous. Alors, libre à vous de ne pas être d’accord ces électeurs, de ne pas vouloir les représenter, c’est votre droit. Mais si vous leur préférez les responsables socialistes ou associatifs, ne vous attendez pas à ce qu’ils vous refassent confiance. Et tirez-en les conséquences aux prochaines élections, vous ne leur ferez pas le coup deux fois."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services