Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

L’islamiquement correct est un terrorisme

Magdi Allam est cet ex-musulman qui fut baptisé Cristiano par Benoît XVI à Pâques 2007. Il vit sous protection policière, 24 h sur 24, car menacé de mort. Il réagit à la prise de position des évêques suisses sur les minarets. Extraits :

A

"Les politiciens, les représentants de la société civile et les médias du monde entier ont voulu commémorer solennellement le huitième anniversaire de la tragédie du 11 septembre 2001 […]. Mais on est passé très discrètement sur le troisième anniversaire de la leçon magistrale du Pape Benoit XVI à l'Université de Ratisbonne, le 12 septembre 2006, qui a marqué le point culminant de la réussite du terrorisme islamique dans sa guerre de censure […]. En soi, ce fait est emblématique de la réalité de la soumission à l'idéologie de l'islamiquement correct qui s’est imposé immédiatement avec la réaction d'apaisement adoptée par le cardinal Jean-Louis Tauran, Président du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. […] La veille même de l'anniversaire du discours de Ratisbonne, la Conférence des Evêques Suisses s’est officiellement prononcée en faveur de la construction de mosquées avec des minarets et a appelé ses compatriotes à voter « non », le 29 novembre […].

Je me demande si un seul des évêques suisses sait que l'Abraham musulman n'a rien à voir avec l'Abraham biblique, que le Dieu du Coran n'a rien à voir avec le Dieu qui s'est fait homme et qui s'incarne dans Jésus, et donc que l'islam ne peut en aucun cas être considéré comme une religion monothéiste au même titre que le judaïsme et le christianisme. Il n'est pas étonnant que, le 15 septembre 2006, le Président du Groupe de travail «lslam», Monseigneur Pierre Bürcher, se soit fait le porte-parole des «musulmans blessés» par le discours de Benoît XVI à Ratisbonne, en soutenant le fait que «les musulmans de Suisse demandent une clarification», et en déclarant que «le respect et la tolérance ne sont pas à sens unique. Que chaque religion doit respecter l'autre. Et que la seule attitude à adopter est la règle d'or : «faites à autrui ce que vous désirez que l’on vous fasse». […]

L’islamiquement correct, je l’ai touché du doigt sur la feuille distribuée à la messe du dimanche, le 6 septembre, dans toutes les églises d’Italie, avec un encadré intitulé «Pour un dialogue interreligieux, l'Eglise catholique et l'islam», et une photo du Pape serrant la main d'un membre de la délégation musulmane des prétendus «138 sages de l'islam», à côté de Tariq Ramadan. Eh bien, justement ce personnage, l'idéologue de nationalité suisse le plus célèbre des Frères Musulmans en Europe, est le principal promoteur de la stratégie qui vise à la fois à légitimer et à mettre sur pied d'égalité, l'islam, Allah, le Coran, Mahomet et la Charia, et à faire reconnaître que l'islam est partie intégrante des racines historiques de la civilisation européenne, comme le judaïsme et le christianisme. Cette stratégie est maintenant patronnée par l'Organisation de la Conférence Islamique, le cadre unitaire de près de 50 pays à majorité musulmane. […]

Dans cette Europe laïque, relativiste et déchristianisée, les musulmans vont de l’avant avec détermination pour faire reconnaître leur paternité de notre civilisation. Au moment où nous avons honte de proclamer la vérité historique des racines judéo-chrétiennes, eux se proposent de combler le vide identitaire avec les prétendues racines musulmanes de la civilisation européenne. Et si nous permettons qu'aux racines judéo-chrétiennes se substituent les racines musulmanes, il ne restera substantiellement rien de nous : sans âme, sans valeur et sans identité, nous disparaîtrons."

Une dénonciation qui ne s'adresse pas seulement aux évêques suisses.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Est-il normal d’embrasser un livre qui contient des appels aux meurtre des juifs et des chrétiens ?
    Si l’on fait cela, c’est que l’on en ignore le contenu; Si on le fait en toute connaissance, c’est sa propre communauté que l’on met en danger.

  2. Tout à fait d’accord, excepté sur cette obsession sémantique, hélas très partagée, du judéo-christianisme … Mon héritage, toutes les valeurs qui font de moi ce que je suis, sont CHRETIENNES … point.

  3. En effet, le judéo-christianisme n’existe pas : on est chrétien ou juif, et l’Europe est historiquement chrétienne. Nos Rois étaient tous chrétiens ; ils n’étaient (et ne sont) ni juifs ni musulmans, et nos peuples avaient cette maxime : un Roi, une foi, une loi.

  4. Chapeau .Que le Vrai Dieu le protège; Il sera fusillé non seulement par les musulmans, mais par les cathos “bien pensants”dont il trouble le doux sommeil.Quand on connait l’état “d’infiltration” de la police, on a toute raison de craindre pour sa vie.

  5. Cristiano Magdi Allam,
    Que Dieu vous garde.

  6. Il n’ en reste pas moins vrai que c’est à tout un chacun de faire l’ effort de dénoncer Urbi et Orbi les dérives du pouvoir et de son administration.
    Pour ma part, j’ ai interpellé les signataires d’ un groupe de bourgeois socialisants d’ Annecy qui tente de faire inverser les décisions du Tribunal administratif sur la construction d’ une mosquée de luxe et dont le message a été publié dans le magazine http://www.annecy.fr
    ———
    Horizon Solidaire../ Evelyne Marteau, Denis Duperthuy et Robert Saint-Romain.
    Votre message très orienté paru dans la tribune du Mag AnnecySeptembre 2009 soulève quelques réflexions et je demande le droit d’y répondre.
    Invoquer la laïcité – que personne par ailleurs ne remet en cause – pour tenter d’imposer la construction d’une mosquée gigantesque dans une petite rue étroite d’ Annecy (rue des Alpins) ne me semble pas très honnête.
    Vos récriminations et votre partialité à l’ encontre de la mairie d’ Annecy et des instances judiciaires me semblent plus s’apparenter à une réaction viscérale anticléricale et/ou anticatholique que d’une véritable volonté de faire respecter des valeurs républicaines de laïcité dont vous vous prétendez être les grands défenseurs devant l’Eternel.
    Vous ne pouvez pas ignorer que l’emplacement même sur lequel cette mosquée gigantesque (haute de 6 étages) qui devrait se construire à Annecy se situe juste derrière l’Eglise Saint-Joseph et tout à côté de deux écoles privées : Sainte Marie et Saint Joseph.
    Toute personne sensée ne peut y voir que l’expression d’une manifestation de prosélytisme conquérant des instances d’un certain cercle politique de l’Islam de l’étranger ayant pris racine en France qui n’est peut-être pas le reflet exact des intentions et des désirs de nos récents concitoyens musulmans vivant à Annecy. Lesquels font preuve de plus d’ humilité et de réalisme.
    Et contrairement à ce que vous avancez, l’édification d’un tel bâtiment confessionnel n’est ni un droit absolu ni une obligation républicaine. Le Tribunal Administratif en a décidé autrement.
    Tout en reconnaissant à nos nouveaux concitoyens musulmans le droit de pratiquer leur religion chez nous et à leur gré , au même titre que nos concitoyens d’ origine juive, bouddhiste et autres, il n’est pas pour autant indispensable au nom de la laïcité que vous invoquez toutes les cinq minutes, d’ infliger aux riverains de cette petite rue, lesquels en majorité sont plus ou moins de sensibilité chrétienne, des scènes hebdomadaires de surexcitation collective ponctuées par des manifestations bêlantes – 5 fois par jour- des fonctionnaires religieux musulmans et de leurs ouailles.
    Outre les problèmes de stationnement que vous occultez allègrement dans votre message, nous pensons aussi à nos enfants et petits enfants que nous avons placé dans ces écoles et auxquels nous voudrions éviter la promiscuité des adeptes de ces confréries musulmanes (sunnites, chiites, mourides, tidjianes, etc.) dont le moins que l’on puisse dire et qu’elles ne soient très aimables avec les communautés chrétiennes chez elle.
    Si vous souhaitez des détails à ce sujet, n’hésitez pas à me contacter. Je me ferai un plaisir de vous adresser quelques films vidéo interdits en France et qui nous éclaireront sur l’œcuménisme musulman en la matière et l’amour de la laïcité que celui-ci pratique.
    Rue des Alpins, Oui.
    Rue des Pasdarans, Non.
    Chris du Fier Ce 21 Septembre 2009
    Haute-Savoie….. L’autre pays de la résistance.

  7. A propos du lien vers le mot de l’archevêque de Lyon, je n’ai pas souvenir de la publication d’un tel communiqué des instances musulmanes en France (le CFCM mettons) pour souhaiter aux chrétiens une bonne fête de Pâques, ou un joyeux Noël.
    C’est toujours dans le même sens.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services