Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

L’islam au Kosovo

Les Selefi, plus connus sous le nom de Wahhabi, font désormais partie de la société du Kosovo. Aujourd’hui, ils sont partout. En dehors de leur apparence extérieure (la barbe…), peu nombreux sont ceux au Kosovo qui les connaissent vraiment. Le Wahhabisme est actuellement considéré par les théologiens de l’école religieuse islamique Hanefi, comme le courant le plus extrême et le moins tolérant de la religion musulmane. Les adeptes de ce mouvement, quant à eux, n’aiment pas être appelés Wahhabi. Ils préfèrent le terme Selef.

Selon la doctrine wahhabi, toute personne qui ne suit pas les préceptes du mouvement est considérée comme takfir (non croyante). "Il n’y a pas de différence essentielle entre les Wahhabi et les Selefi, il s’agit du même phénomène", souligne le conseiller de la Communauté islamique du Kosovo, Resul Rexhepi. "Ce mouvement n’était pas présent au Kosovo. Il est apparu ces 20 dernières années, principalement après la guerre au Kosovo". Selon lui, ce courant est arrivé au Kosovo par les étudiants albanais revenant Arabie Saoudite, et de l’Université de Medina. "Cependant, on ne peut également exclure l’influence de quelques organisations venues principalement de l’Arabie Saoudite".

Pour les adeptes de ce courant, le Wahhabisme représente le salut de l’islam dans la région. Si les responsables de la Communauté Islamique du Kosovo- la plus haute autorité islamique du pays – se gardent bien de faire toute la vérité sur ce mouvement, certains jeunes qui les ont côtoyés, affirment sans détours que les représentants Wahhabi arrivent pour prendre le pouvoir.

Gj.B. n’est pas avare d’accusations : "Ce sont des destructeurs. Toutes les attaques, le 11 septembre, Madrid et toutes les autres dans le monde sont commises par les membres de cette secte.". Le Wahhabisme appelle à retourner aux pratiques traditionnelles de l’islam, celles de ses origines. Cela sous-entend la soumission de l’individu à des règles strictes : habillement spécifique, prières quotidiennes, attitudes strictes envers les femmes,… "Le danger avec cette secte est qu’elle espèrent créer un jour ou l’autre un califat mondial."

Et après le Kosovo ?

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]