Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

l’Islam, persécuteur des chrétiens

Lu ici :

Chp "Dans l'atmosphère extrêmement religieuse du Pakistan, l'évocation d'une profanation du Coran ou un mot mal placé visant le Prophète déclenche immédiatement des réactions émotionnelles qu'exploitent à leur avantage les extrémistes. Dans le cas des émeutes de Gojra [8 chrétiens brûlés vifs, 75 maisons incéndiées. NDL], il est prouvé qu'aucun Coran n'a été profané, qu'une querelle pour la possession d'un terrain couvait depuis longtemps entre une famille chrétienne et une famille musulmane et que les accusations portées contre les Chrétiens ont été utilisées par deux imams de la ville pour appeler les musulmans «à tailler en pièces les Chrétiens».

Au delà des lois, des politiques basées sur la religion concours à la discrimination des minorités. Parmi celles-ci on peut citer l'octroi de 20 points supplémentaires dans les concours d'admissions scolaires ou universitaires à tous ceux qui connaissent le Coran par cœur et les six mois de remise de peine aux prisonniers qui apprennent le Coran. Sans compter que le curriculum des écoles publiques pakistanaises est fortement biaisé en faveur de l'Islam, religion de l'Etat.

Les minorités religieuses pakistanaises souffrent d'autre part d'appartenir dans leur immense majorité à des communautés pauvres et donc marginalisées. La classe moyenne chrétienne, bien représentée jusqu'à l'avènement de la dictature militaire du général Zia ul-Haq, a émigré avec les lois d'islamisation prises par Zia et les chrétiens pakistanais occupent aujourd'hui principalement des emplois subalternes, balayeurs, chauffeurs, cuisiniers. Les Hindous ne sont pas mieux lotis. Paysans sans terre pour beaucoup, ils sont victimes des brutalités des féodaux et de la police à leur service".

En pendant ce temps, sans broncher et le dos rond, les Anglais (et les Anglaises) se voient imposer le port d'un maillot de bain conforme à la charia dans plusieurs piscines de leur propre pays au risque de se voir interdire l'entrée…

Partager cet article

2 commentaires

  1. Attention. Cette information qui circule sur les piscines anglaises est inexacte. En réalité le port de vêtements conformes à l’islam est exigé seulement aux heures réservées aux musulmans. Ce qui va de soi à partir du moment où l’on a accepté qu’il y ait des heures réservées aux musulmans.
    http://www.telegraph.co.uk/news/newstopics/politics/6034706/Swimmers-are-told-to-wear-burkinis.html

  2. Il faut envoyer là-bas le clergé de Saint-Denis…
    Quand on pense que le Pakistan est un allié de l’Occident, qui refuse de le considérer comme un pays de fanatiques intolérants, trop occupé a condamné les propos du Pape sur le sida, on ne peut que conclure : quand on a des amis comme cela, on a plus besoin d’ennemis.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services