Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI / L'Eglise : Vie de l'Eglise

L’intox honteuse du Figaro

Décidemment, il n'en finira donc jamais. Le Figaro  titre ce soir : "Le Pape accueilli par une femme prêtre".

Désinformation à double titre :

  • Le sacrement de l'ordre n'est pas donné quand il est indûment imposé à une femme, donc cette femme n'est pas prêtre.
  • La femme en question n'est pas catholique, mais anglicane.

Il n'y a donc pas comme le laisse sous-entendre l'article qui s'en suit de situation scabreuse ou contradictoire pour Benoît XVI voire même un Pape impuissant, mis devant le fait accompli. Non. Le Saint-Père rencontre une représentante d'une autre religion et lui serre la main : pas de quoi fouetter un chat.

On nous reprochera que cette analyse est trop pointue. C'est du simple bon sens et de la bonne foi. Peu importe, le mal est fait : "mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose".

Partager cet article

8 commentaires

  1. Mentez il en restera toujours quelque chose. Certes, refrain connu.
    Mais que restera-t-il de cette poignée de main ? Rien ? Pas sûr…
    Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler que l’histoire est pleine de ces poignées de main.
    Et vous, l’auriez-vous serrée cette main ?
    En connaissance de cause, pas moi : je vous l’assure.

  2. Oui, franchement, il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! Sachant que les ordinations anglicanes ne sont pas valides, je ne vois pas en quoi puisse être gênant, le fait que le Pape serre la main de cette dame. Franchement, les Anglicans ordonnent des hommes mariés, des femmes, des homosexuels… Quand bien même ordonneraient-ils des poissons rouges, je ne vois vraiment pas en quoi l’Eglise Catholique serait concernée…
    Le Figaro a définitivement sombré dans l’inculture et l’ignorance crasse. Il faudra en toucher deux mots à Serge Dassault, dont il est à craindre que le gâtisme ait fini d’éliminer le peu d’éthique qui lui restait.

  3. Alors pas de quoi fouetter un chat non plus quand Mgr Nourrichard assiste à une ordination anglicane ? Puisque leurs ordinations ne sont pas valide, ce n’est qu’assister à une représentation théâtrale ?
    [Entre assister à la parodie d’un sacrement et serrer la main de la responsable des lieux quand on va la voir, il y a une marge. Non?
    Lahire]

  4. Certes le ordinations anglicanes sont invalides depuis Leon XIII me semble-t-il, mais il n’en reste pas moins que les anglicans en présentant une femme ont fait de la provocation non charitabler et le public réagira en disant : vous voyez le pape est d’aacord, il a serré la main d’une “femme-pretre”.
    Cela me rappelle Montoire! pas vous?

  5. Le Pape, à la fois homme bien élevé et courtois, et de plus connaisseur du protocole, étant reçu par un dignitaire quel qu’il soit (Reine d’Angleterre, Grand Rabbin de Jérusalem ou autre) est en “tenue civile” et serre la main de son hôte.
    http://www.youtube.com/watch?v=Ndj15JlLexA
    Y voir un “signe” de quelque chose? Mais la réception du Saint-Père par le chef de l’Église anglicane (la Reine Elizabeth) est-il interprété par les mêmes journalistes comme un “signe” que les Anglicans, dans leur totalité, vont rentrer au bercapil comme la brebis perdue? et pourquoi pas repentants en prime? Le “signe” peut certainement se lire dans les deux sens?

  6. Ce n’était pas courtois de la part des autorités britanniques.
    Mais notre Pape a avalé de pires couleuvres.

  7. Le pape est sûrement un homme courtois mais c’est surtout le chef de l’Eglise catholique. Je pense que si le fait d’aller en Angleterre l’obligeait à aller serrer la main à une militante d’un “crime contre la foi”, il n’aurait pas dû y aller. Et s’il ne le savait pas, il n’aurait pas dû lui serrer la main. Il ne s’agit pas d’avaler une couleuvre: en tant que représentant de Notre Seigneur sur la terre, c’est Notre Seigneur lui même qui a été humilié … et le Pape n’a pas protesté.
    Sans compter que pour les fidèles, c’est un tout petit peu perturbant…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services