Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’intégration des Marocains en France est impossible

C'est Hassan II qui le dit en 55 secondes (merci à OP) :


 

Partager cet article

13 commentaires

  1. Merci d’avoir repassé cet interview prophétique (et dont je me souviens fort bien!)

  2. Il se trompe : il suffit qu’il se convertissent.
    Tous les catholiques du monde entier peuvent faire des Français tout à fait convenables… s’ils le désirent.
    [Pas d’accord : un des devoirs du catholique est bien de développer sa terre, son pays, etc. C’est dans la doctrine sociale de l’Eglise et magnifiquement rappelée par Jean-Paul II dans « mémoire et identité ».
    Lahire]

  3. ça a le mérite d’être clair.
    « Il a dit la vérité ? il doit être assassiné ! »
    « Ah bon ? il est déjà mort ? Hé bien l’on salira sa mémoire… »
    Qui vivra verra.

  4. Mon cher Lahire, c’est vrai, mais ce n’est pas suffisant. Autant un bon catholique marocain va faire tout ce qu’il peut pour remplir l’un de « ses devoirs … développer sa terre, son pays, etc. C’est dans la doctrine sociale de l’Eglise et magnifiquement rappelée par Jean-Paul II dans « mémoire et identité », autant ce marocain a peu de chance de devenir catholique au Maroc. Et s’il reste musulman il reste « soumis » et il attend que cela vienne… ou pas…
    Cela nous fait donc au moins deux bonnes raisons de les convertir : une bonne raison catholique et bonne raison marocaine… Pas sur que Hassan II ait beaucoup apprécié.
    [Bien sûr qu’il faut jouer la carte de conversion (à commencer par nous-même); bien sûr qu’il peuvent devenir de bons chrétiens, bien sûr qu’ils peuvent vivre correctement en France. Mais ce qui est notable, c’est que ce soit un roi du Maroc qui parle ainsi.
    Lahire]

  5. Si l’on suit cette logique, les Algériens ne pouvaient pas être des Français. A partir de quelle latitude et de quelle longitude la France ne peut-elle plus s’étendre ? Est-ce que son extension métropolitaine actuelle a toujours été la même ? Les territoires français d’outre-mer ne sont-ils pas peuplés de Français ?… La réflexion d’Hassan II n’est qu’une boutade anti-française, que lui inspire son ressentiment contre le Protectorat. Ce qu’il veut dire, c’est que la France ne peut pas s’approprier ses sujets, ni en colonisant son pays, ni en leur donnant la nationalité française. Mais, en réalité, les Marocains peuvent très bien devenir Français. Il faut simplement qu’on leur exige d’obéir à nos lois et de se conformer à nos coutumes. Des Noirs venus de plus au sud de l’Afrique sont bien devenus Français et de bons Français. Alors, qu’est-ce que le « continent » peut bien signifier dans cette affaire ? Le problème des Marocains et des Arabes en général, ce n’est pas l’Afrique, c’est leur religion, qui leur fait un devoir de nous considérer comme des bêtes immondes.

  6. Le Roi du Maroc connait son peuple, merci beaucoup pour cet entretien et la clarté de ses réponses dans les années 80…
    Mais les idéologues de la République refusent la vérité.
    Par ailleurs, je ne crois pas que l’on puisse changer de ‘nationalité’, sinon de forme seulement administrative et pour ceux qui aiment, par le coeur.
    Qunad vous êtes étranger dans un pays, hormis d’y arriver tout petit enfant, catholique ou non, vous y serez toujours ‘étranger’ pour les habitants de ce pays avec tout leur respect qui est bien autre chose que cette volonté forcée ‘d’intégration’. C’est la loi de la vie, la loi de la nature. A ne pas respecter cette loi, on court un grave danger.
    Et ce n’est pas cela qui doit provoquer tant de conflits et de haine.
    Les gravissimes mensonges des gouvernements français successifs et la crédulité de notre peuple sans Foi portent leurs fruits empoissonés.

  7. Je suis, comme PK, en désaccord avec S.A. le Roi Hassan II, les maghrébins qui le veulent et qui deviennent (volontairement évidemment )chrétiens peuvent très bien s’intégrer.
    Voyez ce très beau témoignage d’Alain Mimoum :
    http://www.france24.com/fr/20101230-alain-mimoun-90-ans-champion-olympique-1956-celebre-lhistoire-france
    [Merci pour Mimoun auquel j’ai accordé un post il y a 48 heures.
    Merci de confirmer ce que dit Hassan II en donnant vos exceptions qui confirment sa règle.
    Ce qui est notable ici, c’est le fait que ce soit le roi du Maroc qui parle ainsi.
    Lahire]

  8. J’ai connu des marocains parfaitement bien intégrés en France. Et j’en côtoie un presque tous les jours et . . . pas de problème. Il travaille dans un restaurant. Il est très gentil, courtois, fait le ramadan (il me dit que ce n’est pas toujours facile). Peut être qu’il a reçu une bonne éducation. No problème.

  9. @ Lahire,
    C’est exact… à condition que ce soit possible.
    On peut *raisonnablement* immigrer et devenir un très bon sujet du royaume d’adoption… sous les mêmes conditions que les terres de ses ancêtres… en développant le même amour que pour son propre pays.
    La DSE n’a jamais empêché l’immigration. Elle se doit simplement d’être raisonnée, tant pour l’immigrant que pour le pays d’adoption.
    On est parfaitement d’accord que dans le cadre actuel, aucune des deux conditions n’est remplie…

  10. @ Mai
    Je constate que vous avez l’esprit tres colonialiste(occidentaliser le monde)
    Le Roi du maroc a raison les marocains peuvent se convertir bien sur;il faut le souhaiter mais cela en fait il des français pour autant?
    La religion chretinne ne donne pas la nationalité française que je sache!!!

  11. @ Toubil,
    C’est un parfait contre-exemple : un marocain très gentil mais musulman deviendra un écorcheur comme les autres lorsque la reconquista commencera.
    La condition d’intégration est d’abandonner totalement son ancienne culture pour celle du pays d’adoption : pas de jouer les faux-gentils (d’autant plus que l’islam autorise de mentir à un chrétien).
    Vous devriez relire l’histoire de l’Algérie… et des Pieds-noirs !

  12. Lors des émeutes de 2005, l’actuel Roi du Maroc avait proposé sa médiation… ça en dit long…

  13. Cela dit, quel raciste ce Hassan II !
    Il serait bon de sortir ces propos à un gauchiste et de lui en révéler la source après son nécessaire moment d’indignation…

Publier une réponse