Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma

L’influence du cinéma

Interrogé par Renaissance catholique sur son Dictionnaire passionné du cinéma (paru aux éditions de l'Homme Nouveau), Laurent Dandrieu déclare :

C"J’ai eu l’occasion, lors d’une intervention à l’université d’été de Renaissance Catholique, d’attirer l’attention des participants contre le risque de considérer le cinéma comme un simple divertissement, en oubliant qu’il est souvent porteur de valeurs, positives ou négatives, pas toujours très clairement affirmées, et dont l’influence n’est que plus insidieuse, pour le meilleur ou pour le pire. Mon livre pourra aider ses lecteurs à décrypter ces influences, en évitant, je pense, deux écueils : la tentation « récupérationniste » qui consiste à voir du spirituel partout et dans tout témoignage des tribulations humaines un message crypto-chrétien – ce qui conduit à sacraliser tout et n’importe quoi. Et la tentation moraliste, qui consiste à ne juger les films que sur des critères moraux étroits, sans égard pour la vision du monde qu’ils véhiculent implicitement – tentation qui peut conduire, comme disent les Écritures, à « filtrer le moucheron et avaler le chameau ». Dans le Dictionnaire passionné du cinéma, je m’efforce de tenir la ligne de crête entre ces deux tentations, et j’essaye d’y évaluer si les films se rapprochent un tant soit peu de la « splendeur du vrai »."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services