Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi / Valeurs chrétiennes : Famille

L'(in)fidélité conjugale

L'infidélité conjugale semble être devenue banale à pleurer, à tel point que certains journaux féminins se penchent sur la question, et se demandent à partir de quand on peut considérer qu'il y a infidélité. Nos papes, à la suite du Christ, se sont occupés de régler le problème bien avant la presse féminine, et leur enseignement, très clair, ne laisse aucun doute sur le sujet:

Pie XI, "Casti Connubii":

" […]pour assurer complètement l'inviolabilité des frontières sacrées de l'union conjugale, il [le Christ] a prohibé aussi les pensées et les désirs volontaires concernant toutes ces choses : « Et moi je vous dis que quiconque arrête sur une femme des regards de concupiscence a déjà commis l'adultère dans son cœur. » (23) Ces paroles de Notre-Seigneur ne peuvent être infirmées même par le consentement de l'autre conjoint ; elles promulguent, en effet, une loi divine et naturelle qu'aucune volonté humaine ne saurait enfreindre ou fléchir […]

Saint Jean-Paul II, "Familiaris Consortio" :

"[…] l'amour conjugal comporte une totalité où entrent toutes les composantes de la personne – appel du corps et de l'instinct, force du sentiment et de l'affectivité, aspiration de l'esprit et de la volonté -; il vise une unité profondément personnelle, celle qui, au-delà de l'union en une seule chair, conduit à ne faire qu'un cœur et qu'une âme; il exige l'indissolubilité et la fidélité dans la donation réciproque définitive […]

Saint Jean-Paul II aux membres du mouvement "Foyers des équipes Notre-Dame" (1982) :

" […] Près du Seigneur ils apprennent à aimer “jusqu’au bout”, dans le don et le pardon. Et comme Il vit lui-même une Alliance indissoluble, ils apprendront de lui la fidélité sans faille à la parole et à la vie données. […]

[…] Nous sommes très loin ici, bien sûr, d’une simple poussée instinctive ou d’un simple accord temporaire lié aux intérêts immédiats escomptés auxquels beaucoup de gens, aujourd’hui, tendent à réduire ce don du Seigneur qu’est l’amour! […]

 […] Transfiguré par l’Esprit, l’amour construit de l’éternité car “l’amour ne passe jamais” (1 Cor. 13, 8). Mais en même temps un amour conjugal authentique, pétri pourtant de tendresse et de fidélité, empêche de s’arrêter à son conjoint en une adoration indue : il conduit de l’alliance conjugale à l’Alliance divine et de l’image à sa Source. […]

Evidemment, chacun mettra à profit ses vacances pour étoffer cette courte liste de citations, bien incomplète. Dommage que les journaux féminins n'utilisent pas la grande connaissance de la nature humaine qu'ont les papes pour écrire leurs articles : ils seraient beaucoup plus intéressants.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services