Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’indignation sélective discrédite la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite

L’indignation sélective discrédite la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite

Meyer Habib, député UDI, a écrit une lettre au député Muriel Ressiguier, présidente de la Commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite. Il y regrette son choix de focaliser les travaux sur les seuls groupuscules d’extrême-droite alors que les violences qui ont secoué notre pays ces dernières semaines démontrent des convergences évidentes entre tous groupuscules extrémistes, d’ultra-gauche et d’ultra-droite, que ce soit dans le mode opératoire, la haine « anti-flics » ou l’antisémitisme. Cette indignation sélective et l’hémiplégie intellectuelle de l’extrême gauche discréditent cette commission d’enquête.

Précisons que Meyer Habib est franco-israélien. Député de la huitième circonscription des Français établis hors de France, il est proche de la droite radicale israélienne.

Partager cet article

11 commentaires

  1. S’il veut s’en prendre aux groupes d’extrême gauche il va tomber sur les milices fascistes “antifas” et “black bloc” et en tirant sur l’écheveau remonter jusqu’au gouvernement et s’il continue faire vaciller la République !
    M. Habib sait-il à quoi il s’attaque ?

    J’en profite pour ajouter qu’il est INADMISSIBLE que des députés puissent être porteur d’une double nationalité.

    • Je doute que cette lettre soit réellement suivie d’effets, cela semble être davantage de l’effet d’annonce, d’autant qu’il n’inclue ni le Bétar, ni la LDJ qui usent eux aussi de méthodes similaires et d’une impunité totale… Soit tous les groupes violents doivent être concernés, soit aucun, mais pas de 2P2M dont les sionistes sont familiers…

  2. Excellent ! En plus, en bas de page, on peut lire : Monsieur Muriel Ressiguier Députée !!!
    En tout cas, bravo pour les arguments développés. En ce qui me concerne, j’entends plus parler des mouvements d’extrême-gauche : black-bloc, antifa, France Insoumise, etc… (véritables mouvements factieux, voire milices du Pouvoir en place – patent du temps de Valls le Gazeur -) que des mouvements d’extrême-droite cités, dont on parle finalement assez peu.

  3. Faut arrêter avec les soit disants groupuscules d extrême droite, ça n existe pas en France. Rien de comparable avec les blacks blocs ET antifas. Bref un fantasme de la gauche depuis 35 ans. Personne ne les a jamais vu ! C est du pipeau ! 3 retraités militaires du club de tir ou chasseurs, 4 tondus avec un drapeau royaliste ou régional, bref du folklore pour se faire peur.

    • C’est pour cela qu’ils parlent de groupuscules ! Parce qu’ils peuvent toujours trouver 3 ou 4 individus à accuser de tous les maux…

  4. Renvoyer dos à dos l’extrême gauche et ce que les médias dénomment l’ “extrême droite” est une fake new et ce, pour deux raisons :
    – d’une part, on ne peut pas mettre dans le même sac ceux qui trahissent notre Patrie (les antifas sont des collabos) et les patriotes qui combattent pour empêcher la disparition de notre peuple.
    -et, d’autre part, alors que, depuis des lustres, les antifas dévastent les centres villes, en toute impunité, et commettent des violences de toutes sortes contre les meetings et les manifestations organisées par les organisations patriotiques et identitaires , à ma connaissance on ne peut imputer de semblables méfaits a aucune organisation de la mouvance nationale. À titre d’exemple , on peut citer Génération Identitaire, dont les actions courageuses ont toujours un caractère spectaculaire mais strictement non violent (action dans les Alpes, action en Méditerranée, etc) .

  5. L’extrême drroooâââte, c’est l’extrême droooâââte qu’on vous dit, m’sieurs dames ! et souvenez-vous qu’il faut combattre l’antisémitisme, l’homophobie et la transphobie…

    J’ ignore si la députation est compatible avec une double nationalité, il me paraîtrait logique que seul un français (ou française) puisse être représentant de la nation française…

    Je termine en disant que je suis complètement d’accord avec Doria et Germont !

  6. Moi aussi je suis contre la double nationalité pour les députés mais surtout pour les sinistres or que n’a-t-on pas vu déjà : belkacine, le torero etc
    Mais pour tout dire même si ce monsieur n’est pas d’accord avec la présidente de la commission, il ne risque rien il est israélien

    • Attention Gaudete ! “il ne risque rien, il est israélien”, c’est de l’antisémitisme pur et simple ! vous allez vous faire embastiller vite fait, et vous allez vous retrouver avec le Benalla à la Santé !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services