Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’immense majorité des députés LREM est-elle idiote par choix ?

Capture d’écran 2018-02-05 à 21.51.59Invité à expliquer pourquoi la promesse faite en juillet par Emmanuel Macron de ne plus voir un SDF dans les rues cet hiver n'a pas été réalisée, le député LREM de Paris Syvlain Maillard a tranquillement expliqué lundi 5 février sur RFI que "l'immense majorité" d'entre eux dorment dehors "par choix".

La semaine dernière, au micro de France Inter, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie assurait qu'il ne restait plus qu'"à peu près une cinquantaine d’hommes isolés en Ile-de-France, pour être très précis", qui dorment dehors… Un chiffre absurde. L

Le député LREM Sylvain Maillard justifie les propos de Julien Denormandie :

"Il y a eu une incompréhension dans ces propos". "On peut parfois à un micro ne pas être suffisamment précis". "Mais en tout cas, la réalité elle est là, le chiffre est exact, c'est 50 dossiers sur lesquels nous n'arrivons pas à donner une solution positive, favorable à la mise en abri". "Je suis aussi un élu local parisien et ce qu'il faut savoir, c'est que même dans les cas de grand froid, certains SDF ne souhaitent pas être mis à l'abri (…), c'est leur choix".

"Est-ce qu'il y a aujourd'hui selon vous plus de 50 SDF en Ile-de-France qui dorment dans la rue malgré eux ?"

"Nous le chiffre que l'on a, c'est 50 SDF par jour dorment malgré eux dehors dans le froid".

"Les autres, c'est parce qu'ils le veulent ? Tous les autres, c'est leur choix de dormir dans la rue ?"

"Il y a des hommes et des femmes qui refusent aussi, dans le cadre des maraudes, d’être logés". "L'immense majorité, c'est leur choix, oui".

Partager cet article

14 commentaires

  1. c’est une vrai bande de dégénérés et d’incapables. Quelle bande de guignols! ils ont du compter les SDF

  2. Ce genre d’individu n’est pas idiots par choix, mais intrinsèquement, et c’est pour cela qu’ils sont choisis et promus, ils seront des exécutants passifs et ne feront pas de vagues.

  3. Etre mis à l’abri dans un lieu bien à eux, propre et avec juste ce qu’il faut en matériel et en confort…voilà ce qu’il faut aux SDF.Comprenez vous M. Denormandie?
    Les SDF usent de leur liberté,payée très très cher, quelque part on les comprend.

  4. Je ne veux pas justifier le fait indéniable qu’il y a des SDF qui dorment dans la rue l’hiver et que certains meurent de froid; mais il est vrai que certains préfèrent vivre dans des tentes en ville ou se construisent des cabanes dans les bois, parce qu’ils sont devenus insociables, ou bien qu’ils ne supportent pas la promiscuité dans les centres d’accueil.
    D’autres refusent d’être hébergés la nuit parce qu’ils sont en couple et que les centres d’hébergement ne sont pas mixtes, ou bien parce qu’ils ont un animal et que les centres n’acceptent pas les animaux.
    Les SDF ne sont pas seulement des corps à protéger du froid, à nourrir et à soigner, ce sont des êtres humains avec une dignité et des attaches affectives.
    Tant que les centres d’hébergement ne prendront pas ou ne pourront pas prendre en compte ces situations, des SDF préféreront passer la nuit dehors au risque de leur vie.

  5. Oui, en effet des SDF dorment dehors par choix. Un être déstructuré ne supportent pas longtemps la proximité d’autres êtres; dans les dortoirs, les réfectoires où le rassemblement d’autres âmes perturbées leur est insupportables. C’est ainsi.

  6. oups, mon orthographe…

  7. “idiots”, dommage d’employer ce genre d’adjectifs
    ce n’est pas en caricaturant que le problème sera résolu

  8. Ben bien sûr, ils dorment dehors en plein hiver par choix !
    Pauvre petit fils riche, on ne peut que lui souhaiter de vivre sur le trottoir pour comprendre pourquoi ces gens ne veulent pas rejoindre des abris chauffés où règne l’insécurité et où ils se font souvent voler le peu qu’ils possèdent.
    Le “Robin de l’Elysée” qui vole dans la poche des contribuables pour semer hors de France, ne pourrait-il pas prendre soin d’abord des SDF de notre pays ?

  9. Bon, c’est triste à dire, mais je me suis beaucoup occupée de SDF, et, quand on leur propose un dortoir ou d’aller à l’hôpital pour se faire soigner, la majorité refuse. Ils ont peur de se faire voler le peu qu’ils ont, de se faire tabasser par les migrants, en tout cas, pour ce qui est des dortoirs. A l’hôpital, quand ils sont embarqués par le SAMU, on les examine à peine et on les relâche aussitôt à la rue, et pour cette raison, ils ne veulent plus y aller, parce que, ensuite, il leur faut regagner à pied leur “point de chute” dans la ville, leur “trottoir “préféré. C’est très compliqué de venir en aide à des SDF “de souche”. On se sent très vite dépassés et impuissants à améliorer réellement leur sort et à les sortir de leur misère. Il faudrait des structures adaptées, avec des chambres individuelles, et un suivi personnalisé, médical et social, mais il n’y a plus d’argent pour nos SDF, tout va dans l’accueil des “migrants” depuis des années. Eux ont droit à des chambres proprettes et à des cours et à des aides, comme la TV aime à nous le montrer à longueur de temps. Et l’argent va aussi dans toutes sortes de projets imbéciles et de dépenses inutiles dont l’Etat et les collectivités sont si friands. Et puis les associations subventionnées préfèrent soigner la misère à 10. 000 km de Paris plutôt que sous les ponts de Paris, c’est plus gratifiant, n’est-ce pas? Avec les millions de migrants qui vont encore débarquer, nos SDF peuvent attendre longtemps que nos politiques se penchent réellement sur leur misère, hélas!

  10. Complètement abject ce député!!!
    Ce monsieur est d’un cynisme jamais atteint sauf par son patron, Macron.
    Au lieu de chercher pourquoi certains SDF ne veulent être hébergés et essayer d’améliorer leurs conditions d’hébergement, pour lui il n’y a rien à faire.
    Cela ressemble à la réponse “Qu’ils mangent de la brioche ! » donnée par « une grande princesse » à qui l’on faisait part du fait que le peuple n’avait plus de pain à manger.
    Les centres d’accueil sont incapables d’assurer la sécurité et la tranquillité donc en un mot l’accueil des sans-abris. Des petits modules minimalistes, adaptés à un résident et son animal de compagnie ne seraient pas difficiles à concevoir. Les groupes hôteliers ont la compétence pour concevoir et faire fabriquer ces modules.
    Une grande majorité des députés LREM sont des gens indignes, sans aucune humanité, n’ayant pour toute valeur le fric et le pouvoir et en plus ils osent venir dire publiquement des monstruosités. Bientôt on euthanasiera les SDF car sans aucune utilité pour la société (on aura résolu le problème des abris pour SDF) comme les vieux (on aura résolu ainsi le problème des EHPAD et des comptes de la sécurité sociale), les handicapés, les bébés à naître qui dérangent la carrière professionnelle de sa mère ou les projets de voyage ou de construction de maison ‘on fera des bébés par GPA avec destruction des embryons qui ne conviennent pas et donc des futurs handicapés).
    Vers quel monde allons nous?
    Je viens de voir sur KTO l’histoire de “Gaspard soldat de l’amour”, un bébé qui était condamné par une maladie orpheline, il est mort à 4 ans. Un film magnifique avec les témoignages de ses parents, de ses proches. Un film rempli d’humanité, d’amour, de tendresse, magnifique.
    https://fr.aleteia.org/2017/06/15/gaspard-soldat-de-lamour-la-nouvelle-bande-annonce-du-film-de-steven-gunnell/
    http://www.ktotv.com/video/00201954/presentation-du-documentaire-gaspard-soldat-de-l-amour
    https://www.facebook.com/GaspardentreTerreetCiel/videos/1849124875413975/
    On est bien loin, pour ne pas dire sur une autre planète que ces députés LREM, tous plus abjects les uns que les autres comme Macron, de vraies horreurs.

  11. Au fait , ce Monsieur a t-il fait son service militaire …?
    Sinon, du moins, a t-il été scout …?

  12. J’ai lu avec attention le commentaire d’amdg… et je vous propose de faire de même, ce qu’il écrit me paraît frappé au coin du bon sens et de la vérité.
    Prenez le temps de le lire, je crois que c’est vraiment intéressant et important…

  13. Vu le taux de votes significatifs aux élections parlementaires, il ne faut plus parler de “députés” mais de “sous-députés”.

  14. La belle excuse . Ces VAURIENS,sangsues du système ,complices inconditionnel de la dictature en place ce gardent bien de créer des remous afin de profiter agréablement et sans aucuns scrupules de la chaleur plus que confortable de leur fauteuil capitonné aux frais des veaux qui ne s,aperçoivent pas qu’on les prends pour des imbéciles .Français continuez donc à engraisser cette caste de Vauriens .

Publier une réponse