Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Valeurs chrétiennes : Education

Liberté scolaire : en matière d’éducation, seuls les parents sont stratèges

Dans son dernier numéro, Minute critique quelques points du programme de Marine Le Pen. Extrait sur l'éducation :

Capture d’écran 2017-04-11 à 21.11.0111. « Garantir la liberté de scolariser ses enfants selon ses choix », mais…

Le programme de Marine Le Pen en matière d’éducation est excellent, et nous y reviendrons la semaine prochaine, mais plusieurs de ses aspects méritent un carton rouge. Premier aspect : dans son engagement n° 11, elle veut « contrôler plus strictement » la compatibilité des enseignements dispensés dans les établissements hors contrat « avec les valeurs de la République ». Les établissements confessionnels musulmans sont peut-être les seuls visés, mais ce n’est pas dit. Or non seulement nous sommes de ceux qui, avec Marion Maréchal-Le Pen, sommes « un peu saoulés par les “valeurs de la République“ qu’on nous sert en permanence et dont on ne sait pas ce qu’elles recouvrent », mais nous pensons qu’il existe, au-dessus de celles-ci, des valeurs de civilisation, qu’il est de la liberté des parents de faire enseigner à leurs enfants. Si le hors contrat existe, c’est aussi pour cela. D’autre part, Marine Le Pen ne consacre pas une ligne, ne fait pas une seule allusion, à l’enseignement libre – l’enseignement privé –, à moins de considérer que son engagement n° 102, qui vise à imposer la laïcité à l’école, la concerne aussi ! Dans toutes ses déclarations, Marine Le Pen occulte l’enseignement libre. Y compris lorsque, interrogée par l’Apel, l’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre, qui milite pour l’autonomie des établissements, elle a répondu : « Je suis extrêmement attachée aux services publics, particulièrement à celui d’éducation. Or pour que les services publics accomplissent leurs missions, il est essentiel qu’ils soient administrés à partir d’un centre, l’État stratège, et que ses agents aient le statut de fonctionnaires d’État. C’est pourquoi, je suis opposée à une plus grande autonomie des établissements scolaires. » Nous rappellerons seulement à Marine Le Pen que les parents sont – ou devraient être – les premiers éducateurs de leurs enfants… et les seuls habilités à se faire « stratèges » en la matière."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services