Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Liban : l’acte d’accusation du TSL implique un membre du Hezbollah soupçonné d’un attentat contre la France

Lu dans Présent :

M "Le texte a été remis au Liban, accompagné de quatre mandats à l’encontre de quatre membres du Hezbollah. Quatre personnalités du premier cercle de responsabilité au sein du parti. […] Il faut savoir que le TSL n’a pas révélé les noms des 4 suspects. Nous les devons à des indiscrétions d’un haut responsable libanais à l’agence Associated Press – « à la condition que son anonymat soit préservé ». L’une des personnes nommées serait Mustafa Badreddine [photo], qui aurait été le commandant militaire adjoint du Hezbollah. Il est notamment soupçonné d‘être impliqué dans les attentats de 1983 contre les ambassades des Etats-Unis et de France au Koweït, qui avaient alors fait cinq morts."

Partager cet article