Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Liban

Liban : l’acte d’accusation du TSL implique un membre du Hezbollah soupçonné d’un attentat contre la France

Lu dans Présent :

M "Le texte a été remis au Liban, accompagné de quatre mandats à l’encontre de quatre membres du Hezbollah. Quatre personnalités du premier cercle de responsabilité au sein du parti. […] Il faut savoir que le TSL n’a pas révélé les noms des 4 suspects. Nous les devons à des indiscrétions d’un haut responsable libanais à l’agence Associated Press – « à la condition que son anonymat soit préservé ». L’une des personnes nommées serait Mustafa Badreddine [photo], qui aurait été le commandant militaire adjoint du Hezbollah. Il est notamment soupçonné d‘être impliqué dans les attentats de 1983 contre les ambassades des Etats-Unis et de France au Koweït, qui avaient alors fait cinq morts."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services