Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’homo festivus est partout chez lui…avec le sang des autres

L’homo festivus est partout chez lui…avec le sang des autres

D’Anne-Sophie Chazaud :

Afin d’aller secourir deux hommes otages, Messieurs Picque et Lassimouillas (non, rien) qui avaient cru bon d’aller célébrer leur voyage de noces en batifolant dans une zone hautement déconseillée par le Quai d’Orsay depuis plusieurs mois pour cause de terrorisme islamiste, deux commandos de Marine, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, parmi l’élite de l’armée française, sont morts.

Il est normal d’aller secourir les ressortissants français en danger partout où ils se trouvent. Il serait normal ensuite d’interroger ces « homos festivus » sur leur degré de responsabilité dans la situation que leur propre insouciance a créée, voire de leur faire payer les dommages, étant entendu que pour les parents des deux militaires, c’est la condamnation à la douleur à perpétuité.

Là où l’on dévisse complètement dans l’indignité, c’est quand on apprend que le chef de l’Etat les recevra en grande pompe à l’aéroport de Villacoublay, comme s’ils étaient des héros, alors que par leur comportement stupide et irresponsable ils ont mis en péril et causé indirectement mais clairement la mort de deux de nos concitoyens parmi les plus valeureux.

Mais, dans le fond, le bobo mondialiste, l’adulescent hors sol, le branchouille inclusif qui pense que la planète entière est son terrain de jeu et que l’homme par nature est bon, ne constitue-t-il pas une bonne définition et une parfaite connivence avec ce qu’incarne, aussi, la non-pensée macroniste ?

Dans ces conditions, après tout, il est normal que tout ce petit monde se retrouve, en vie.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services