Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

L’histoire des bénédictines de Bouzy-la-Forêt

L’histoire des bénédictines de Bouzy-la-Forêt

Le monastère de Bouzy-la-Forêt, installé dans le Loiret à quelques kilomètres des frères bénédictins de Saint-Benoît-sur-Loire, accueille une communauté de sœurs bénédictines de la congrégation de Subiaco. Les sœurs sont notamment connues pour leur production d’Eau d’Émeraude depuis près de 400 ans, une lotion aux bienfaits variés et aux innombrables utilisations… Divine Box vous résume l’histoire de cette communauté et vous dévoile (un peu) du secret de leur Eau d’Emeraude en 5 minutes… C’est parti !

Histoire : d’Orléans à Bouzy-la-Forêt

La petite histoire de la communauté bénédictine de Bouzy-la-Forêt débute au XVIIe siècle. A l’époque, les soeurs appartiennent à la congrégation des bénédictines du Calvaire, fondée à Poitiers par Madame d’Orléans, cousine d’Henri IV, en 1617.

Dès sa création, la congrégation des bénédictines du Calvaire cartonne ! Un premier monastère est ainsi fondé en 1638 à Orléans. Mais il est ensuite dissout à la Révolution car les sœurs en sont chassées (pas étonnant à cette période, où on observe une traque du monde religieux !). Fort heureusement, la vie monastique redémarre ensuite grâce à un petit groupe de moniales qui s’installe derrière la cathédrale d’Orléans.

Les sœurs vont déménager ensuite à plusieurs reprises. Et notamment pendant la Seconde Guerre mondiale, car leurs bâtiments ont été endommagés par le conflit… Elles s’installent alors à Saint-Jean-de-Braye avant de décider de s’installer finalement au monastère de Bouzy-la-Forêt, dans le Loiret, au début des années 2000. Nous y sommes !

Madame d’Orléans, fondatrice de la congrégation des bénédictines du Calvaire – Crédit Photo : Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire

Et la communauté aujourd’hui ?

Aujourd’hui, la communauté bénédictine du monastère Notre-Dame de Bouzy-la-Forêt compte 13 moniales, et a tout juste fêté ses 20 ans (elles sont arrivées en 2000). Les sœurs donc suivent la règle de saint Benoît : « Ora et Labora » (« prie et travaille »). Leurs journées commencent dès 6h30 avec le premier des sept offices quotidiens et se poursuit dans le travail. Ainsi le travail manuel est une part importante de la vie de la communauté, notamment avec la production d’Eau d’Émeraude dont seules deux sœurs connaissent tous les secrets de fabrication de cette lotion… continuez l’article, on vous en parle un peu !

L’Eau d’Émeraude est une lotion alcoolique dont la recette est connue seulement au monastère de Bouzy-la-Forêt – Divine Box

L’Eau d’Émeraude : sa renommée mystérieuse, et son utilité !

Le secret de l’Eau d’Émeraude commence au début du XVIIe siècle, peu de temps après la fondation de la congrégation des bénédictines du Calvaire. Ce secret aurait été offert par un apothicaire à une future religieuse qui travaillait à ses côtés en lui assurant qu’ « avec cela, tes soeurs ne manqueront jamais de pain ».

À sa manière, il souhaitait d’une part, remercier la communauté pour leur aide quelques années plus tôt et d’autre part, que son produit miracle ne disparaisse pas avec lui. Et il a été bien inspiré car depuis quatre siècles, les sœurs se transmettent de générations en générations la recette de l’Eau d’Émeraude dont le succès ne faiblit pas !

D’ailleurs, la première personne connue à avoir vanté les mérites de l’Eau d’Émeraude n’est autre que la marquise de Sévigné. Elle dit dans une lettre à sa fille : « Je mets de l’Eau d’Émeraude si agréable… sur ma jambe… elle console et perfectionne tout » 
(lettres du 20 Juin et du 1er Juillet 1685). C’est notamment comme ça que le produit est devenu célèbre ! Dingue, non ?

Mais qu’est-ce donc que l’Eau d’Émeraude et qui peut l’utiliser ? En fait, l’Eau d’Émeraude est une lotion alcoolique (50% vol) distillée par les soeurs de Bouzy-la-Foret à partir de miel et de plantes aromatiques (sauge, menthe poivrée et romarin) aux vertus antiseptiques, cicatrisantes et toniques. Cette eau est adaptée à tout type de peau, et conviendra donc à toute la famille. Elle permet notamment de :

– soulager les problèmes de peau des adolescents et l’irritation d’après rasage des papas,

– apaiser les rhumatismes des personnes âgées,

– calmer les échauffements des muscles et des tendons des sportifs,

– cicatriser les petits bobos et piqûres du quotidien des enfants

Pour aller plus loin, vous pouvez :

L’eau d’Émeraude est produite artisanalement depuis quatre siècles par les sœurs de Bouzy-la-Forêt – Divine Box

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]