Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

L’église d’Arc sur Tille bientôt sauvée?

Arc
Cette église était menacée de destruction par la municipalité. Elle est devenue la figure emblématique du combat pour les 2800 églises en voie de disparition en France. Celui-ci est presque gagné : des laïcs se sont mobilisés, ont demandé une contre expertise. Voici l’article de "France catholique" :

"A la veille des conclusions de
l’expert mandaté, sur notre demande, par le tribunal administratif de
Dijon, rapport très attendu par les autorités régionales, nous vous
proposons de faire le point de la situation en découvrant sur la
première page de notre site http://www.uepa.fr
le bulletin d’information UEPA INFO N° 5 (recto puis verso), document
en cours de distribution auprès des habitants de notre ville.

Vous y lirez des extraits du rapport des Inspecteurs
Généraux diligentés par le Ministère de la Culture pour visiter le
site. Leurs conclusions sont éloquentes : absence de toute menace
d’effondrement de l’édifice, contrairement à certains avis alarmistes
infondés, prétexte au vote municipal de démolition comme le coût de la
restauration abusivement surestimé.

Si aucun signe de bonne volonté ne se manifeste encore
à ce jour de la part de la municipalité pour sauver enfin un patrimoine
remarquable, nous restons ouverts à tout vrai dialogue permettant, dans
l’honneur, le déblocage d’une situation qui s’éternise, afin que
puissent-être lancés très rapidement les premiers travaux de
restauration ainsi que notre souscription nationale et internationale
.

Votre présence à nos côtés est notre réconfort et  gage de réussite.  Soyez-en vivement remerciés.
André FANJAUD, président de l’UEPA".

Arc sur Tille, un combat à soutenir et un exemple à suivre pour nos autres clochers.

Lahire

Partager cet article

1 commentaire

  1. http://arras.cef.fr/page_ln-15086-inauguration.html : la dé(con)struction des églises ne date pas d’aujourd’hui, déjà en 1982 dans le Pas-de-Calais à Mazingarbe (cité des Brebis)… bientôt à Lumbres.

Publier une réponse