Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration / L'Eglise : L'Eglise en France

L’évêque n’est pas là pour soutenir les clandestins

P

Les Africains qui se rendent à Lourdes seraient devenus la cible privilégiée de la police aux frontières. Le bâtonnier de l’ordre des avocats de Pau, Jean-François Blanco, a écrit à l'évêque pour lui demander d'intervenir contre ces expulsions. Mgr Jacques Perrier a déclaré :

"Que ce monsieur se saisisse de cette affaire, c’est très bien, et il est dans son rôle, mais si j’écris au préfet, il va me dire : "Mêlez-vous de vos oignons, monsieur l’évêque." Dans le christianisme, le pèlerinage à Lourdes n’a pas la même signification que le pèlerinage à La Mecque pour les musulmans."

Il ne constitue, en aucun cas, une obligation pour les croyants, rappelle l’évêque.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Merci Monseigneur de nous donner à cette occasion une leçon de laïcité, même au risque de déplaire.

  2. Une leçons de laïcité, soit mais est ce à un évèque de la donner ?
    Il aurait pus la compléter par une leçon de charité chrétienne.
    Si les sans papiers vont dans nos église et pas dans les mosquées c’est aussi par un homage plus ou moins conscient au Christ et au christiansime dont ils percoivent malgrès tout l’humanité et la divinité.
    Ne nous privons pas de cette source de conversions.
    Même dans notre population déchristianisée, beaucoup croivent ou aimeraient croire au droit d’asile dans les églises catholiques.
    Notre force est l’Évangile! La population attent beaucoup de nous, et avec l’Aide de l’Esprit et du christ nous pouvons beaucoup.
    Antant je n’aime pas l’islam, autant je suis prét à le remettre en cause par des question dures sur son intolérance, son sexisme, sa violence, autant je souhaite qu’avant de donner son avis sur la construction d’une mosquée, tout évêque pose des question PUBLIQUES sur la sharia, la violence envers les chrétiens, etc.. , autant je souhaite l’immigration baisser etmême repartir, et bien autant je souhaite que les sanctuaires soient … des sanctuaires chrétiens, accueillant toute personne venant prier, y compris es familles musulmanes ou indouistes, comme j’en ai vu.

  3. Lisez les commentaires sur le site de libération.
    Bien sûr si l’évêque avait dit le contraire il aurait été autant critiqué, mais alors pour une décision évangélique, pas pour un avis administratif.
    Cela change tout.
    [Ceci étant, un pèlerinage ne doit pas être un prétexte à l’immigration. Mgr Perrier reste dans son rôle : il refuse de condamner la police, comme le lui demande un avocat, et il ne ferme pas les portes de son sanctuaire. MJ]

  4. il est surprenant de voir que la référence en France soit “”l’islam””, Mgr Planet aurait pu dire les choses plus simplememnt :
    A chacun son “travail”, les pelerins qui viennent à Lourdes doivent êre en régle avec l’état français, ce n’est pas mon rayon

  5. Effectivement, Mgr Perrier ne ferme pas son sanctuaire. Il est dommage que je n’ai point de compte sur le forum de Libé (12 euros/mois+ flicage!) pour souligner cela.
    Mais un appel à la bienveillance sur les chemins de Lourdes n’est pas un soutient à l’immigration clandestine. Les voies férrées qui conduisent à Lourdes ne franchissent aucune frontière si ce n’est celle qui sépare le pays basque du béarn…
    Ce n’est pas faire oeuvre de passeur clandestin dans les pyrénnées.
    On n’est pas dans le cas d’une occupation par des sans papier, mais de pelerinages.
    On peut être ferme ailleurs, et indulgent là.
    Le seul danger serait effectivement que les musulmans réclament un passe droit similaire, mais ils n’ont pas de tradition de pelerinage chez nous (à part la tradition récente des saint dormants en Bretagne).

  6. La laïcité est de droit naturel. Chacun son métier, c’est comme ça, c’est la doctrine chrétienne et une donnée de la raison.
    Le curé d’Ars disait à peu près “un curé serait-il certain d’être pris à partie par ses paroissiens furieux et tué par eux en descendant de chaire à cause de ce qu’il viendrait de dire, ne devrait pas renoncer à sa liberté de parole.”
    C’est comme cela, l’Eglise n’est pas prosélyte, elle évangélise, même si cela ne plaît pas. Elle ne peut faire le contraire sans renoncer à Elle-même.
    Merci, Monseigneur, d’avoir le courage de l’évangélisation.

  7. Lisez les commentaires sur Libé !
    C’est comme d’habitude : lorsque cela les arrange, les gens demandent que l’Eglise intervienne ! Dans le cas contraire, ils la vilipendent et crient au non respect de la laïcité !

  8. “Lisez les commentaires sur Libé !”
    Non, je n’irai pas lire les commentaires sur “Libé”, je n’ai pas de temps à perdre.

Publier une réponse