L'évêque aux Armées censuré par l'administration américaine

BComme nombre de ses confrères, l’archevêque américain aux armées a rédigé une lettre dénonçant le plan Santé de l’administration Obama, à faire lire en chaire. Une directive de l’Aumônerie militaire générale de l’Armée américaine a interdit aux aumôniers catholiques de lire publiquement cette lettre. Mgr Timothy P. Broglio, archevêque aux armées, estime que cette censure viole le Premier amendement de la Constitution des Etats-Unis qui protège notamment la liberté de religion et d’expression.

La lettre du 26 janvier de Mgr Timothy P. Broglio appelant les catholiques à résister au plan Santé de l’administration américaine – qui exige que la contraception, la pilule abortive et la stérilisation soient inclues dans les plans d’assurance-santé de plusieurs employeurs américains, y compris les hôpitaux, les écoles et les services sociaux de l’Eglise catholique – n’a pas pu être lue par les aumôniers catholiques lors des messes dominicales.

Mgr Broglio a eu un entretien avec le secrétaire à l’Armée de terre, John McHugh. Les deux responsables se sont mis d’accord sur le fait qu’empêcher la lecture de la lettre de l’archevêque aux armées était une erreur. Ils ont finalement convenu, à la suggestion de John McHugh, que la phrase disant "Nous ne pouvons pas, nous n’allons pas, nous soumettre à cette loi injuste", sera être biffée de la lettre,pouvant être interprétée comme un appel à la désobéissance civile. Mais désormais, tout le monde l'a lue.

2 réflexions au sujet de « L'évêque aux Armées censuré par l'administration américaine »

  1. Dauphin

    L’administration américaine bafoue le droit à la vie. S’y opposer n’est pas de la désobéissance civile, c’est au contraire un acte citoyen contre la barbarie étatique qui impose des lois contre-nature. Et ils les imposent de façon brutale et totalitaire en ajoutant censure et menaces.
    Les gouvernements actuels sont les pires ennemis des peuples.

Laisser un commentaire