Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’Europe pleurniche à Washington

Ce sont des dirigeants européens pleurnichards et déchirés qui se sont présentés devant George Bush qui en a bien sûr profité pour donner des leçons et présenter sa vision de l’Europe, celle dont il a besoin.

"Nous ne voulons pas d’une Europe qui serait plongée dans
l’introspection
, tournée sur elle-même aux dépens des défis qui se
présentent à l’extérieur"
dira son sous secrétaire adjoint. Il rajoutera un peu plus tard : "Nous ne nous réjouissons pas de l’échec du référendum. Non
pas parce que nous avons une position sur la Constitution, mais parce
que nous avons une position sur l’Europe. Personne ne souhaite un
partenaire affaibli".

Une occasion révée pour Bush de donner ses consignes à son chien fidèle, l’anglais Blair qui prend actuellement la présidence de l’union européenne et qui n’a jamais caché ses préférences américaines.
L’Europe s’enfonce de jour en jour : il y a 3 semaines, les Français ont refusé la Constitution européenne. Mais faisant fi de ce "non" doublé de celui des Hollandais, c’est auprès de Bush que les dirigeants européens vont glaner  la bonne parole et chercher un moyen de relancer leur Europe.
On n’est pas sorti de l’auberge, la vigilance s’impose encore davantage…

Lahire

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services