Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’euro toujours coupable!

Pour 57% des français, l’euro est coupable de la baisse du pouvoir d’achat. Viennent très loin derrière la stagnation des salaires (16%) et l’augmentation du prix des produits pétroliers (12%).

La France est ainsi dans la mouvance des autres pays de la zone euro et rejoint la position de Christine Lagarde, avant qu’elle ne devienne ministre de l’Economie…
Ils sont donc 57% à cautionner ce qu’écrivait en 2006 un grand chroniqueur du Times. L’Italie et l’Allemagne, moins complexées que la France, évoquent la suppression de cette monnaie depuis plusieurs années.

Rappelons qu’il n’y a pas eu de référendum en France pour l’euro. Ceci dit, quand on voit le poids que pèse le peuple de France ou d’ailleurs face à la volonté des technocrates européens…

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. L’€uro nous a fait perdre nos repères.
    Les intermédiaires et les spéculateurs continuent à s’en mettre plein les poches.

  2. Moi je rêve que la France redevienne un pays souverain , qui retrouverait sa propre monaie , et qui ne serait plus condamnée par l’europe pour délit de lucidité concernant le refus d’adoption aux paires de lesbiennes et aux binomes de sodomites ….

  3. @Michel :
    “Les intermédiaires et les spéculateurs continuent à s’en mettre plein les poches.”
    Je vous invite (vivement hein) à repenser vos dires. En quoi l’euro aiderais ces gens là à s’en mettre plus dans les poches que le Franc ?
    Le seul et unique problème de l’euro (à long terme, je ne parle pas de l’arnaque magistrale du passage à l’euro durant lequel on a vu les prix éclater) est qu’il ne nous laisse pas la possibilité de jouer sur les taux directeurs (c’est la BCE qui à les commandes et non la BDF), quels taux sont un (le meilleur) levier pour favoriser ou non l’emploi en liberant ou enfermant des capitaux. Et c’est la raison pour laquelle la France connait un taux de chômage délirant (voir la Grande-Bretagne pour comparer).
    Alors je vous en prie, les attaques simplistes envers un corps de métier sans lequel jamais votre banque (votre supermarché aussi, votre “caisse de retraite”, vos tickets resto … tout ces gens sont des banquiers) ne pourrais vivre, reconsidérez les!
    Vincent.

  4. Reconnaissons quand même que l’euro était prévu par le traité de Maastricht qui a fait l’objet d’un referendum.

  5. je ne suis pas tout à fait d’accord, l’euro est quoiqu’on en dise un facteur de stabilité, et surtout, malgré sa valeur, les allemands restent les premiers exportateurs d’Europe… je suis pourtant souverainiste mais sur le sujet, je me joins aux thèses de Maurice Allais.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services