Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Lettre du Pape aux séminaristes

Aujourd'hui a été publiée une lettre de Benoît XVI aux séminaristes, en conclusion de l'Année sacerdotale. Extrait :

P "La foi chrétienne a une dimension rationnelle et intellectuelle qui lui est essentielle. Sans elle, la foi ne serait pas elle-même. Paul parle d’«une forme d’enseignement » à laquelle nous avons été confiés dans le baptême (Rm 6, 17). Vous connaissez tous la parole de saint Pierre, considérée par les théologiens médiévaux comme la justification d’une théologie rationnelle et scientifiquement élaborée : «Toujours prêts à la défense contre quiconque vous demande 'raison' (logos) de l’espérance qui est en vous» (1 P 3, 15). Apprendre à devenir capable de donner de telles réponses est l’un des principaux buts des années de séminaire. Je ne peux que vous prier avec insistance : Etudiez avec sérieux ! Mettez à profit les années d’étude ! Vous ne vous en repentirez pas. […] Il ne s’agit pas justement d’apprendre seulement ce qui est évidemment utile, mais de connaître et de comprendre la structure interne de la foi dans sa totalité, pour qu’elle devienne ainsi réponse aux demandes des hommes, lesquels changent du point de vue extérieur de générations en générations, tout en restant au fond les mêmes. C’est pourquoi il est important d’aller au-delà des questions changeantes du moment pour comprendre les questions vraiment fondamentales et ainsi comprendre aussi les réponses comme de vraies réponses. Il est important de connaître à fond la Sainte Ecriture en entier, dans son unité d’Ancien et de Nouveau Testament : la formation des textes, leur particularité littéraire, leur composition progressive jusqu’à former le canon des livres sacrés, leur unité dynamique intérieure qui ne se trouve pas en surface, mais qui, seule, donne à tous et à chacun des textes leur pleine signification. Il est important de connaître les Pères et les grands Conciles, dans lesquels l’Eglise a assimilé, en réfléchissant et en croyant, les affirmations essentielles de l’Ecriture. Je pourrais continuer encore : ce que nous appelons la dogmatique, c’est la manière de comprendre les contenus de la foi dans leur unité, et même dans leur ultime simplicité : chaque détail unique est finalement simple déploiement de la foi en l’unique Dieu qui s’est manifesté et se manifeste à nous. Je n’ai pas besoin de dire expressément l’importance de la connaissance des questions essentielles de la théologie morale et de la doctrine sociale catholique. Combien est importante aujourd’hui la théologie œcuménique ; la connaissance des différentes communautés chrétiennes est une évidence ; pareillement, la nécessité d’une orientation fondamentale sur les grandes religions, sans oublier la philosophie : la compréhension de la quête des hommes et des questions qu’ils se posent, auxquelles la foi veut apporter une réponse. Mais apprenez aussi à comprendre et – j’ose dire – à aimer le droit canon dans sa nécessité intrinsèque et dans les formes de son application pratique : une société sans droit serait une société privée de droits. Le droit est condition de l’amour."

Partager cet article

3 commentaires

  1. @ Michel Janva
    Merci de nous transmettre avec une telle régularité ces textes de Benoit XVI, celui-là nous touche encore beaucoup ayant plusieurs fils appelés au sacerdoce. Quelle grâce de lire ces lignes et de les méditer, que cela nous incite toujours plus à prier pour nos prêtres et nos séminaristes. Merci à vous.

  2. @ blb,
    C’est surtout une méchante pic envers bien des prêtres déjà ordonnés qui ont abandonné tout cela depuis longtemps pour… pour quoi en fait ?
    Sinon, je partage votre opinion : merci au SB de relayer les propos du Saint Père. Quelle admirable concision et précision dans ses propos… Cet homme a reçu véritablement un don pour la parole et l’enseignement…
    Béni soit notre Saint Père !

  3. Excellent et toujours au point!
    Ce Pape est excellent et il va remettre la maison a l`ordre….

Publier une réponse