Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

L’Etat Islamique ne fait pas pire que la Révolution française

Comment justifier au yeux du peuple français l'engagement de nos Armées, de notre Gendarmerie, de notre Police contre un ennemi qui n'est que le fils spirituel de ces grands ancêtres de la "République", ceux dont nos "élites" appellent les "mânes" à la moindres difficultés pour défendre les valeurs de LA REPUBLIQUE. Voilà pourquoi cette guerre est déjà perdue!

Valeurs fondées sur quelques décrets, toujours pas abrogés, malgré les demandes répétées d'élus français, ceux du 1er aout et du 1er octobre 1793!

Oui, Daesh est bien un enfant de la révolution (anti) française.

 

Partager cet article

12 commentaires

  1. L’état islamique FERA pire que la révolution site française, il attend que sa population soit supérieure en nombre, alors sa barbarie explosera puissance mille.

  2. Le terrorisme est fils de la Terreur….

  3. Pire ! NON.. Il ne peut y avoir pire que les colonnes infernales, qui incendiaient tout et massacraient vieillards, femmes et enfants.

  4. Non, il ne faut pas tout mélanger, l’islam est bien antérieur, ce qui est semblable c’est l’inspiration satanique anticatholique. Mais nous ne sommes pas près de voir les forces de la république retourner au Christ-Roi, sauf miracle.

  5. Daesh peut à la rigueur être qualifié de cousin de la révolution mais pas de fils car il n’y a pas de lien de filiation directe.
    Daesh est le fils du Coran et de la vie de Mahomet qui est sa source d’inspiration avec ses conquêtes et sa tyrannie. Les livres de l’abbé Pagès le montre amplement.
    Si Daesh brûle les gens vivants, les noie dans des cages de fer, les crucifie, fait écraser hommes et femmes vivants sous les chenilles de char, égorges les chrétiens, il a aussi développé un esclavage sexuel fondé sur la polygamie et le rapt des “concubines” (i.e. esclaves sexuelles) que la révolution ne connaissait pas.
    Les crimes s’additionnent et ne permettent jamais la relativisation.
    Quant à la révolution, la qualifier d’anti-française est une façon injuste d’exonérer le peuple français dans la révolution ; ce n’est pas rendre service au peuple français de l’exonérer, de ne pas lui dire la vérité. Comme aux enfants, il faut dire aux peuples la vérité. Et ce sont bien des paysans français qui en masse ont brûlé châteaux et églises pendant la grande peur, ce sont bien des foules françaises et notamment parisiennes qui ont craché sur le roi et les pauvres victimes de la révolution, n’ont rien fait pour sauver la famille royale à de nombreuses mais très minoritaires exceptions près… Et ce sont des soldats français qui ont massacré les Vendéens. Dire la révolution française n’est pas française n’est pas juste, ne serait-ce que parce que ce sont des philosophes français (Rousseau, Diderot, d’Alembert, Voltaire…) qui l’ont préparé. Il ne faut pas fuir la vérité mais la regarder en face. Un malade ne guérit pas si on ne lui dit pas la vérité : il faut dire au peuple français qu’il est malade depuis le 18ème siècle et ne pas rejeter vers des boucs émissaires la responsabilité des masses… C’est à la cour que la Franc-maçonnerie s’est développé encouragée par la participation des membres de la famille royale (la loge des 3 frères, le premier prince du sang grand-maître du GO…).
    Le peuple français ne pourra guérir que par un examen de conscience collectif et non en cédant selon la logique décrite notamment par René Girard du bouc émissaire.

  6. Sauf erreur, Turreau et Westermann figurent sur l’arc de triomphe.

  7. Ou plutôt, la révolution est la fille de l’Islam, comme la déclaration de Manuel Valls pourrait le laisser penser.

  8. Quand on veut trop prouvé on dit des bêtises et dans ce cas on est dangereux: L’état Islamique est l’enfant du Coran et de Mohammed réunis. Il pratique comme cela depuis le 7 idem siècle et n’a jamais varié dans ce mode opératoire. La guerre d’Algérie fut exactement mené de cette façon par le FLN.
    La Révolution française fut certes terroriste et bien de ces “journées” furent sanglantes. Mais la monarchie qui l’a précédé n’a pas été avare de guerres et d’exécutions non plus.
    Quant à l’idéologie, l’état Islamique n’en a qu’une : l’islam.

  9. Dans le domaine des décapitations, la révolution française dépasse en horreur le pire de ce que peut faire l’état islamique et je ne parle pas des noyades de Nantes et autres amusetés.
    La martyr de Louis XVII est une tâche indélébile sur ce régime pourri appelé benoitement ripoublique.

  10. Non, le projet de loi comporte une erreur: la loi du 1 octobre 1793 est parfaitement conforme aux idéaux de la Révolution et de la 1ère République…

  11. @ Clément :
    Je ne pense pas qu’il y ait eu seulement un seul massacre de masse au nom du roi en France, pendant les 8 siècles qui ont précédé la révolution…

  12. L’islamisme est l’avatar de George W Bush qui,en 2003 deux après le 11 septembre,à grands coups de propagandes est allé écraser l’IRAK. Ce fut le même processus pour la Libye . Alors que Kadhafi campait sous les fenêtres de l’Elysée ,il fut “liquidé” peu de temps après par l’OTAN et Sarkozy laissant un pays ruiné aux mains de mafieux et d’islamistes. On peut remonter également aux années 1980 avec l’invasion de l’URSS en Afghanistan et l’entrainement des Moudjahidins au Pakistan par la CIA…Ces Moudjahidins qui seront les islamistes Taliban qui sèmeront la terreur en Afghanistan…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services