Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

L’Espagne reçoit le congrès mondial sur l’avortement

L'Eglise en Espagne se mobilise face à l'organisation du crime organisé. Avant tout, la prière :

Bb "Paroisses, communautés religieuses, fraternités, groupes et mouvements s'apprêtent à ouvrir leurs portes aux fidèles pour une intense prière pour la vie, au moment où se tiendra à Séville, du 21 au 23 octobre, un congrès mondial sur l'avortement dont le but est de partager information, expérience et nouvelles techniques pour améliorer la qualité des pratiques abortives.

Dans une lettre pastorale intitulée « Un ‘oui' inconditionnel en faveur de la vie », publiée le 7 octobre dernier, l'archevêque de Séville, Mgr Juan José Asenjo Pelegrina, lance un appel à « prier et soutenir les actions pour la vie », dans le but « d'éclairer la conscience des fidèles » sur cet événement, à défaut de pouvoir l'empêcher.

Mgr Asenjo propose une campagne de sensibilisation à grande échelle, dans les foyers, sur les lieux de travail mais également dans la catéchèse et la formation religieuse scolaire, pour que « la valeur sacrée de toute vie humaine depuis la fécondation jusqu'à sa fin naturelle » se répande et que, peu à peu, puisse se substituer à la mentalité de l'avortement et à la « culture de mort, une culture qui accueille et fasse la promotion de la vie.

Bb1 La forme la plus simple de défense reste la prière, publique et privée, rappelle le prélat. Il propose à tous les prêtres d'envisager un acte spécial de prière devant le Saint-Sacrement, et une série de prières à l'intention de la défense de la vie humaine lors des messes et des chapelets tout au long du congrès.

Cette invitation est également lancée aux fraternités, aux groupes et mouvements apostoliques. L'archevêque renouvelle aussi son appui et son encouragement aux institutions, confessionnelles ou non, qui font la promotion d'initiatives en faveur de la vie et qui aident les mères dans les circonstances difficiles.

« Peu de formes d'action sociale et d'apostolat sont aujourd'hui aussi belles et urgentes que celle-là », conclut-il.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique